Faut-il s'inquiéter pour David Goffin ?

David Goffin à sa sortie du court après sa défaite à Monte-Carlo
David Goffin à sa sortie du court après sa défaite à Monte-Carlo - © YANN COATSALIOU - AFP

Hier, David Goffin s'est incliné au 2ème tour du tournoi de Monte-Carlo. Défaite 6-3, 6-4 face au Serbe Dusan Lajovic (ATP 48). Après son match, le numéro 1 belge a livré des déclarations assez fortes : "Mes attentes étaient trop grandes, je me suis perdu", "Ne me parlez plus trop de tennis ces jours-ci", peut-on lire dans les pages sportives de Sud Presse. 

Enthousiaste à son arrivée sur le Rocher, David Goffin est tombé de haut. Depuis sa blessure à l’œil en février 2018, le Liégeois ne parvient pas à retrouver pleinement ses sensations. Après l'oeil, son épaule et son coude sont aussi venus freiner son retour. Outre les pépins physiques, son changement de coach après l'Open d'Australie (Thomas Johansson est venu remplacer Thierry Van Cleemput) n'a rien arrangé en terme de stabilité. 

David Goffin traverse une période compliquée, c'est indéniable. Mais est-ce inquiétant ? Nous avons posé la question à l'un de nos consultants tennis : Didier Jacquet. "En terme de résultats, c'est sûr que ce n'est pas facile (ndlr: depuis le début de l'année Goffin comptabilise plus de défaites que de victoires : 6v/7d). Maintenant, il faut se souvenir de tous ses problèmes physiques alors qu'il était en phase ascendante. Quand un joueur ne joue plus et est absent aussi longtemps, forcément... ça gamberge. Le tennis a tellement évolué que les matches sont tous compliqués au quotidien. Si on n'est pas à 100% de ses moyens, derrière, on prend la porte. C'est ce qu'il lui arrive pour l'instant".           

Un niveau de jeu frustrant

"Pour s'en sortir, il doit gagner des matches et il augmentera son capital confiance. Il doit s'entourer de certitudes et se souvenir qu'il a des qualités, avec des coups de tennis exceptionnels. Mentalement, il prend des coups en ce moment. Mais il a déjà prouvé dans le passé qu'il était capable de se relever. Il change de structure et d’entraîneur aussi, il faut laisser du temps pour que tout se mette en place. (...) Au tournoi de Monte-Carlo, il était chez lui et peut-être que ses attentes étaient beaucoup trop grandes. Il doit se poser de ce côté là et avoir un état émotionnel plus stable, régler l'ascenseur émotionnel. Ce qui le frustre ce ne sont pas tellement les défaites qu'il enchaîne, mais plutôt d'avoir perdu son niveau de jeu de 2017 qui était proche de la perfection", poursuit Didier Jacquet.

Solution ? Passer par les petits tournois

"Une solution est peut-être de repasser par des tournois de moindre importance pour jouer des gars qui ont un niveau un peu moins élevé, et là il va retrouver des sensations et rebondir. Mais jouer des Masters 1000 comme à Monte-Carlo, c'est peut-être précoce. C'est un sportif de haut niveau, ils passent tous par un moment difficile. Il suffit de regarder Novak Djokovic. On va maintenant voir si Goffin est quelqu'un qui est hors norme ou pas. Je ne me fais pas de soucis par rapport à David. Au contraire, il a toujours mené sa carrière de main de maître. On ne l'attendait pas à un pareil niveau et il y est parvenu. N'oublions pas qu'il est encore assez jeune. Il n'y a pas péril en la demeure. Il a juste besoin de se poser, de se retrouver avec sa structure, et de s'entourer le plus possible de certitudes", conclut Didier Jacquet.     

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK