Elise Mertens est la nouvelle numéro un mondiale, en double

En février dernier, la WTA avait fait une grosse boulette.  Après la victoire d'Elise Mertens et Aryna Sabalenka, en double, à l'Australian Open, l'instance qui gère le tennis féminin avait annoncé que les deux joueuses allaient se retrouver, dès le lendemain, à la première place mondiale du double, à égalité.  C'était une erreur.  Le duo a bien pris la première place, mais en individuel, Sabalenka était juste devant la joueuse belge. 

Quelques semaines plus tard, ça y est, Elise Mertens est bien numéro un, toute seule, devant sa nouvelle partenaire, la Taïwanaise Su-Wei Hsieh.  Elle devient ce lundi la troisième Belge à atteindre une première place mondiale.  Les deux précédentes étaient bien sûr Kim Clijsters, en simple et en double, et Justine Henin, en simple.  

Elise Mertens a donc pu répéter ce qu'elle avait déjà dit en février, sans crainte de retomber de haut une deuxième fois.  "Je suis heureuse, c'est un rêve qui se réalise.  J'ai toujours aimé jouer en double.  Etre deuxième mondiale ou première mondiale, ce n'est évidemment pas la même chose.  Je ne sais pas combien de temps je resterai à la première place, mais au moins je l'aurai occupée."

Et une quatorzième place mondiale en simple

Son ancienne partenaire, Aryna Sabalenka, a délaissé le double ces derniers temps, pour mieux se consacrer à sa carrière en simple.  Et cela lui réussit, elle vient de gagner le tournoi de Madrid, et elle est désormais la quatrième joueuse du monde, en simple.  Elise Mertens pourrait-elle l'imiter, et beaucoup moins jouer en double, maintenant qu'elle a atteint le sommet ?  "Je pense que je jouerai toujours en duo.  Mais le simple reste bien sûr ma priorité.  Bien jouer en double dans les plus grands tournois, dans les Grands Chelems par exemple, cela me fait vraiment plaisir.  Mais quand je perds en double, ce n'est pas très grave.  En revanche, quand je perds au premier ou au deuxième tour en simple, c'est bien de me dire que je reste encore dans le tournoi pour le double."

Vouloir briller dans les deux disciplines, c'est usant, et c'est compliqué.  Tant qu'elle peut le faire, Elise Mertens le fera.  Elle aime jouer, tout simplement.  Donc elle aime beaucoup jouer.  Depuis la reprise, en août dernier, c'est elle qui a gagné le plus de matches en simple.  Et ce lundi, elle est remontée à la quatorzième place mondiale.  Il s'agit tout simplement de son deuxième meilleur classement (elle a été douzième).  Mais on le sait, si les classements n'avaient pas été partiellement gelés, à cause de la pandémie, elle serait dans le top 10 depuis quelques mois déjà.  L'être vraiment, officiellement, est son prochain objectif.  

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK