"Demain, il n'y aura plus de tournoi à Mons"

La direction du Challenger de Mons a annoncé ce mardi 18 avril la suppression du tournoi de tennis montois en raison d'un budget insuffisant. Un coup dur pour cette compétition qui aura vu David Goffin confirmer tout son talent en soulevant le trophée en 2014. Voici le communiqué :

"Le 14 mars le Challenger de Mons se lançait dans une opération inédite de sponsoring participatif. L’objectif était ambitieux en un mois : récolter 200 000 euros auprès du citoyen et trouver un sponsor capable de doubler la mise.

Ces 400 000 euros étaient un impératif pour sauvegarder ce tournoi qui a acquis ses lettres de noblesses depuis 12 ans, notamment avec différentes distinctions comme 3 awards de meilleur Challenger au monde ou encore la récompense reçue de la part du Comité Olympique International en 2013 pour son engagement sociétal.

Demain, il n’y aura plus de tournoi à Mons. Ce n’était pas seulement un tournoi mais aussi un tremplin incroyable pour les joueurs belges et internationaux, un terrain d’apprentissage pour les professionnels du tennis, une expérience exceptionnelle et totale pour les dizaines de milliers de visiteurs.

Demain, on retiendra l’histoire d’une belle réussite. "Nous avons avec Dominique Monami et Philippe Dethier été jusqu’au bout pour permettre que cette aventure puisse survivre. C’est notre fierté que personne ne pourra nous retirer. On s’est lancé dans une compétition, et nous ne l’avons pas gagnée. Il est donc temps de tourner la page d’un fabuleux événement et surtout d’une aventure que nous avons mené en trio, avec brio, oserais-je dire, entouré de toute une équipe de vainqueurs que nous remercions !" ajoute Gaëtan Jacquemin, manager du tournoi.

Du côté du crowdfunding, c’est 258 donateurs pour une somme totale de 12 066 euros. Pour rappel, cette somme sera versée à l’ASBL Hopiness qui soutient les jeunes talents sportifs.

Du côté de l’organisation, c’est des promesses pour un montant de 280 000 euros en un mois. "Chapeau ! 292 066 euros en un mois, c’est un chiffre que je retiens. Ce n’est pas les 400 000 euros, mais c’est géant ! Cependant les chiffres parlent et ce n’est pas suffisant" témoigne Jacquemin.

L’organisation remercie vivement les donateurs et les médias qui ont relayé l’information sans relâche, mais aussi :

  • des juges de lignes qui se sont proposés de venir gratuitement;
  • des chauffeurs qui ont proposé leur service bénévolement;
  • des supporters incroyables en terme d’écoute et de soutien comme Charline, Charlotte, Marie-Paul, Antoine, et Eric ( de parfaits optimistes anonymes );
  • l’Equipe de Risingtrack et Hopiness;
  • Yannick Mertens;
  • et tant d’autres….

Demain, il y aura les demi-finales de la Coupe Davis.

Demain, il y aura l’ATP 250 d’Anvers.

Et heureusement des tournois plus petits pour aider les joueurs..."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir