Battue par Goerges à Auckland, Minnen regrette de ne pas avoir remporté le deuxième set

Greet Minnen
Greet Minnen - © MICHAEL BRADLEY - AFP

Il n'y a plus de Belge au tournoi WTA sur dur d'Auckland, doté de 275.000 dollars. En simple du moins. Greet Minnen (WTA 109), la dernière en lice après la défaite d'Ysaline Bonaventure (WTA 117) et le forfait d'Alison Van Uytvanck (WTA 47), malade, s'est également inclinée. La jeune Campinoise, 22 ans, a subi la loi de l'Allemande Julia Goerges (WTA 41), 31 ans, tête de série N.4, 6-1, 7-6 (7/4), non sans avoir disputé un excellent deuxième set qu'elle aurait toujours dû gagner.

"C'était évidemment un tirage difficile", a-t-elle confié après sa défaite, "mais ce fut chouette de pouvoir me mesurer à une telle joueuse. C'est toujours une belle expérience. Et je pense avoir disputé un match correct. Le premier set, cela a été un peu trop vite, car elle était très solide. Je savais dès lors que je devais être beaucoup plus agressive. C'est ce que j'ai fait, et c'est alors dommage que je ne sois pas parvenue à remporter ce deuxième set (elle a mené 5-2 et hérité de deux balles de set à 5-4, ndlr). Disons que je le sais pour la prochaine fois..."

Greet Minnen va désormais tourner son regard vers les qualifications de l'Open d'Australie, la semaine prochaine à Melbourne. Après l'espoir de pouvoir disputer son premier tournoi du Grand Chelem.

"Je suis en confiance. Je joue bien ces derniers temps, j'ai signé de bons résultats. J'ai beaucoup travaillé durant l'hiver pour tâcher de devenir plus complète, avoir un plan B, un plan C, et avoir plus de puissance. On ne sait jamais évidemment, il y a beaucoup de bonnes joueuses. Il va falloir se battre pour chaque match, mais je vais faire le maximum", a-t-elle poursuivi. "J'ai entendu qu'avec les feux de forêt, il y a beaucoup de fumée, qu'on pourrait éventuellement jouer en indoor, mais j'espère qu'il va se mettre à pleuvoir, que beaucoup de gens vont donner de l'argent et que les choses finiront par rentrer dans l'ordre", a-t-elle conclu.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK