ATP Rotterdam : Un David Goffin sérieux se qualifie facilement pour le deuxième tour

Trois jours après sa victoire à Montpellier, son premier titre depuis 2017, David Goffin (ATP 14, tête de série n°6) était de retour sur les courts aujourd'hui pour le tournoi de Rotterdam (ATP 500). Le Liégeois n'a eu aucune difficulté à s'imposer face à  l'Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 37) en deux sets : 6-4 / 6- 0 .

Même s'il menait trois à deux dans ses confrontations face au géant allemand, notre compatriote devait se méfier d'un joueur face à qui il a perdu ses deux dernières rencontres. La partie commence fort pour les serveurs qui ne perdent aucun point sur leur mise en jeu. Le premier tournant de la partie a lieu à 1-1 lorsque Goffin profite de sa deuxième balle de break pour prendre le service de son adversaire (2-1). S'ensuit une série de jeux faciles pour les serveurs jusqu'au service du Liégeois lors du huitième jeu (4-3).

Mené 0-30 sur sa mise en jeu, Goffin revient mais doit finalement céder et voit son adversaire revenir à hauteur (4-4). Le numéro 1 belge se reprend directement en breakant Struff sur sa troisième balle de break avant d'empocher logiquement le premier set sur une coup droit trop profond de l'Allemand en 36 minutes (6-4). Malgré un très faible taux de premières balles (47%), le numéro 14 a été efficace sur son service en remportant 79% des points lorsque son premier service passait.

La deuxième manche commence comme la première avait terminé sur une domination du protégé de Germain Gigounon en breakant d'entrée (1-0). Struff ne se démonte pas et obtient deux balles de débreak mais ne parvient pas à revenir face à Goffin qui sert le jeu (2-0). La chance semble alors passée pour l'Allemand qui s'écroule et ne remporte plus le moindre jeu (6-0). Notre compatriote aura donc remporté les huit derniers jeux du match.

David Goffin s'impose finalement 6/4 - 6/0 en 1h01 de match et affrontera le français Jérémy Chardy (ATP 64) au prochain tour pour une place en quart de finale.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK