Ann Devries: "Nous sommes déçues, c'est clair"

Ann Devries: "Nous sommes déçues, c'est clair"
Ann Devries: "Nous sommes déçues, c'est clair" - © SRDJAN STEVANOVIC - BELGA

Après sa défaite face à la Croatie pour son dernier match de poule de la zone Euro/Afrique vendredi à Budapest, Hongrie, la Belgique devra patienter au moins encore un an avant d'espérer retrouver le groupe mondial II. Capitaine de l'équipe belge, Ann Devries ne cachait pas sa déception.

"Nous avons tout fait pour remporter notre groupe, mais cela n'a pas marché. Nous sommes déçues, c'est clair", a expliqué Ann Devries samedi à l'Agence BELGA.

Après deux succès sur la Lettonie (3-0) et Israël (3-0), la Belgique se devait de battre la Croatie pour pouvoir disputer le match décisif samedi contre le vainqueur du groupe A, la Serbie. Mais si Alison Van Uytvanck s'est imposée dans son match, Kirsten Flipkens s'est ensuite inclinée en trois sets contre la jeune Croate de 17 ans, Ana Konjuh et le double, décisif, a été fatal aux deux Belges.

"Nous sommes passées très près, mais des détails ont fait la différence", analysait encore Ann Devries. "Kirsten a mené 4-2 dans son match au 3e set avec l'occasion de faire 5-2. Ensuite, nous avons eu à faire avec une spécialiste du double (Darija Jurak). Avec le retrait de Yanina (Wickmayer), je n'avais plus qu'une seule option pour le double. C'est dommage, mais l'on ne peut rien faire contre les blessures. Je n'ai rien à reprocher à mes joueuses, ce fut très serré."

En principe, des matches de classements (pour les places 5 à 8) sont prévus, mais Ann Devries n'était pas encore certaine que ces rencontres allaient bien se jouer (avec en principe un match contre la Hongrie samedi). "Nous devons aussi tenir compte des filles qui jouent à Anvers cette semaine", a ajouté la capitaine belge.

Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK