Andrey Rublev s'impose à Saint-Pétersbourg et poursuit son année de rêve

Andrey Rublev s'impose à Saint-Pétersbourg et poursuit son année de rêve
Andrey Rublev s'impose à Saint-Pétersbourg et poursuit son année de rêve - © OLGA MALTSEVA - AFP

Andrey Rublev a ajouté un trophée à une galerie déjà bien remplie en 2020 : après ses titres à Doha, Adelaide et Hambourg, le jeune Russe de 22 ans a remporté dimanche le tournoi de Saint-Pétersbourg en se défaisant en finale du Croate Borna Coric 7-6 (7/5), 6-4.

Avec cette nouvelle performance, Rublev, entré lundi dernier dans le Top 10 mondial pour la première fois de sa carrière, pointera lundi au 8e rang. Ce qui renforce encore ses chances de se qualifier pour le Masters (fin novembre à Londres), réservé aux huit meilleurs joueurs de l’année.

Six sont déjà certains de disputer ce Masters : Djokovic, Nadal, Thiem, Tsitsipas, Medvedev et Zverev. En l’absence de Roger Federer, N.4 mondial qui a déclaré forfait, les 8e et 9e mondiaux de l’année, les rejoindront.

 


►►► À lire aussi : Nadal remporte son 13e Roland-Garros en battant Djokovic


 

"Cette année, je n’espérais pas avoir une chance (de disputer le Masters), donc cela ne change pas grand-chose pour moi", a déclaré Rublev, nanti désormais de 249 points d’avance au classement sur l’Argentin Diego Schwartzman, qui occupe la 9e et dernière place qualificative pour le Masters.

"Si je le dispute, cela sera une très bonne chose. Mais même si je ne le dispute pas, cette saison aura de toute façon été très bonne", a ajouté le Russe, quart de finaliste à l’US Open et à Roland-Garros, qui ne veut se mettre aucune pression.

Au nombre de titres remportés en 2020, seul en effet le N.1 mondial Novak Djokovic, couronné à l’Open d’Australie, Dubaï, Cincinnati et Rome, a fait aussi bien que le Russe.

Les tournois remportés par Djokovic sont néanmoins d’un calibre supérieur à ceux gagnés par Rublev, qui a soulevé en outre à Saint-Pétersbourg la sixième coupe de sa carrière sur le grand circuit.