2018, l'année de la renaissance de Novak Djokovic

Malgré sa défaite en finale des Masters face à l'Allemand Alexander Zverev, 2018 marque tout de même bien le renouveau de Novak Djokovic après une année plus que compliquée. Retour sur une résurrection. 

Rio 2016, Novak Djokovic quitte les Jeux Olympiques en pleurs après une défaite au premier tour face à Juan Martin Del Potro. Une cruelle désillusion qui marque le début d'une période noire pour le Serbe.

Quelques mois plus tard, il débute son année 2017 par une élimination, dès le 2e tour, à l'Australian Open face à Denis Istomin, 117e mondial. Le Djoker a un problème et ça ne s'arrange pas.

Battu en quart de finale à Roland Garros par Dominic Thiem, Djokovic est ensuite contraint à l'abandon sur le gazon londonien quelques semaines plus tard. La faute à une blessure au coude qu'il traîne depuis longtemps et qu'il a tenté de surmonter de nombreux mois. Mais à l'issue de Wimbledon, Nole prend une décision drastique et met un terme à sa saison 2017 dès le mois de juillet.

Six mois plus tard, Djokovic fait son retour lors de l'Australian Open. Un retour un peu trop rapide. Éliminé en 1/8e de finale, le Serbe avoue encore souffrir du coude. Après une nouvelle opération et quelques mois de repos, le Serbe est bien là pour la saison sur terre battue. Après une demi-finale encourageante au tournoi de Rome, Djokovic est battu à Roland Garros par la surprise Cecchinato. Le tennis était là, le physique pas encore, ce n'est qu'une question de temps...

A Wimbledon, les choses se confirment, auteur d'un tournoi brillant et bien soutenu par un staff retrouvé, le Serbe soulève le trophée et met fin à une disette de deux ans en Grand Chelem. La mauvaise période n'est plus qu'un souvenir.

Après Londres, Nole remporte à New-York, l'US Open, son 14e titre en Grand Chelem. Quelques mois plus tard, le Serbe profite de la fin de saison précoce de Rafael Nadal pour terminer l'année numéro un mondial. Une première depuis 2015.

Ce soir Novak Djokovic aurait pu égaler Roger Federer en remportant les Masters pour la sixième fois de sa carrière. Qu'importe, cette année 2018 marque tout de même la résurrection du Djoker

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK