Polémique sur l'Open d'Australie: "Dangereux" de jouer aussi tard, déplore Konta

Polémique sur l'Open d'Australie: "Dangereux" de jouer aussi tard, déplore Konta
Polémique sur l'Open d'Australie: "Dangereux" de jouer aussi tard, déplore Konta - © DAVID GRAY - AFP

Jouer jusqu'au coeur de la nuit ? "Dangereux pour la santé", a déploré la Britannique Johanna Konta (38e) après son match débuté à minuit et demie et conclu à plus de trois heures du matin au 2e tour de l'Open d'Australie, dans la nuit de jeudi à vendredi à Melbourne.

Opposée à l'Espagnole Garbine Muguruza (18e), la N.1 britannique s'est inclinée précisément à 03h12 du matin, après plus de 2h42 min de match (6-4, 6-7 (3/7), 7-5).

"Que des sportifs aient à fournir des efforts physiques au petit matin, je ne suis pas d'accord. Je ne pense pas que ce soit bon pour la santé, c'est en fait plutôt dangereux", a estimé Konta auprès de la BBC.

Muguruza a, elle, plaisanté de la situation. "Je vais prendre mon petit déjeuner !", a souri l'ex-N.1 mondiale, double lauréate en Grand Chelem (Roland-Garros 2016 et Wimbledon 2017) une fois sa qualification pour le troisième tour acquise.

Jamais un match n'avait débuté aussi tard à l'Open d'Australie. Le précédent record datait de l'année dernière, quand la rencontre du deuxième tour entre la Belge Elise Mertens et l'Australienne Daria Gavrilova avait commencé à 23h59.

La levée australienne du Grand Chelem détient aussi le record du match en Grand Chelem à la fin la plus tardive. En 2008, l'Australien Lleyton Hewitt et Marcos Baghdatis avaient joué jusqu'à 04h34 du matin pour se départager en cinq sets.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK