Open d'Australie : L'Américaine Jennifer Brady rejoint Naomi Osaka en finale

Jennifer Brady s'est qualifiée pour sa première finale en Grand Chelem
Jennifer Brady s'est qualifiée pour sa première finale en Grand Chelem - © DAVID GRAY - AFP

La finale dames de l’Open d’Australie de tennis opposera samedi l’Américaine Jennifer Brady à Naomi Osaka. La Japonaise s’est qualifiée pour sa deuxième finale à Melbourne, en dominant l’Américaine Serena Williams. Et Jennifer Brady, 24e mondiale, est venue à bout de la Tchèque Karolina Muchova.

Jennifer Brady a mis trois sets à se débarrasser de Muchova (N.25/WTA 27), tombeuse d’Elise Mertens en huitièmes de finale. En cause, un trou d’air dans le deuxième set (3-6) alors qu’elle avait remporté le premier (6-4). L'Américaine, 25 ans, a repris les commandes de la partie d’entrée de troisième manche pour filer vers sa première finale en Grand Chelem : 6-4, 3-6, 6-4 en 1 heure et 55 minutes de match.

Le parcours de Karolina Muchova s’arrête ainsi en demi-finale. Un brillant parcours, puisqu’après avoir sorti sa compatriote Karolina Pliskova, 6e mondiale, au troisième tour, puis la numéro 1 belge en huitièmes de finale, elle avait écarté la numéro 1 mondiale, l’Australienne Ashleigh Barty en quarts de finale.

Plus tôt dans la journée sous le soleil austral, Naomi Osaka s’est montrée trop forte pour Serena Williams, 11e joueuse du monde, qui ambitionnait un 24e titre du Grand Chelem, et qui s’est montrée ensuite énigmatique sur la suite de sa carrière en conférence de presse qu’elle a quittée en pleurs.

La Japonaise, 23 ans, s’est imposée 6-3, 6-4 en 1 heure et 15 minutes de jeu.

Pour un deuxième titre à Melbourne, le quatrième en Grand Chelem, Naomi Osaka sera donc opposée à l’Américaine Jennifer Brady, qui ne compte qu’une seule finale et un seul titre sur le circuit WTA, à Lexington l’an dernier, mais qui a déjà disputé une demi-finale à l’US Open l’an dernier.

Et pour la petite histoire, Osaka a remporté tous les tournois du Grand Chelem dont elle a atteint les quarts de finale, à l’US Open en 2018 et 2020, et à cet Open d’Australie en 2019, complétant un palmarès orné pour l’heure de 6 trophées sur le circuit WTA avec ses succès à Pékin en 2019 et Indian Wells en 2018.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK