Open d'Australie : Kimmer Coppejans, à une marche du tableau final

Coppejans qualifié pour le dernier tour des qualifications
Coppejans qualifié pour le dernier tour des qualifications - © PATRICK HAMILTON - BELGA

Kimmer Coppejans (ATP 175) était satisfait, mardi de s'être hissé au troisième et dernier tour des qualifications de l'Open d'Australie, délocalisées à Doha, en raison de la pandémie du Covid-19. L'Ostendais, 25 ans, s'est imposé 6-3, 6-4 contre l'Egyptien Mohamed Safwat (ATP 153), tête de série N.31, tombeur d'Arthur De Greef (ATP 338) au premier tour.

"J'ai fait un match très solide, nettement meilleur que lors de mon premier tourJe me sentais bien et j'étais nettement plus stable dans mon jeu. J'ai dû un peu jouer avec ma position en retour, car il servait bien, mais dans l'échange, il ne parvenait pas à me mettre en difficulté. C'est une agréable sensation. Je suis monté en régime et j'ai montré mon potentiel, ce qui est encourageant. Même si désormais, ce match ne compte plus. C'est le suivant qui prime."

Pour une place à l'Open d'Australie, qu'il n'a encore jamais disputé, Kimmer Coppejans devra en effet prendre la mesure d'un certain Damir Dzumhur (ATP 118), tête de série N.7 du tableau. Le petit Bosnien, 28 ans, a déjà été 23e à l'ATP, à l'été 2018, et compte trois titres à son palmarès (Moscou et Saint-Pétersbourg en 2017, Antalya en 2018). Bref, un sacré client.

"Je reste sur une défaite en deux sets l'an dernier contre lui au tournoi Challenger de Barcelone (NdlR : 6-2, 6-3), mais j'avais le sentiment d'avoir été assez proche dans le deuxième set", a poursuivi le N.2 du tennis masculin belge. "Dzumhur est quelqu'un de très adroit et d'imprévisible, car il sait un peu tout faire, tenir de longs échanges, comme faire service-volée. Je devrai bien servir, car sur sa mise en jeu, j'aurai des occasions. Cela fait plusieurs fois que je me mets dans la position de me qualifier et je crois vraiment que j'ai le niveau du Top 100. Je suis prêt pour le défi."

Coppejans a disputé deux Grand Chelem à ce jour : à Roland-Garros en 2015 et 2019, s'inclinant au premier tour dans les deux cas.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK