Open d'Australie : Djokovic, en souffrance, passe en 5 sets face à Fritz

Ce vendredi, Novak Djokovic (ATP 1) disputait son seizième de finale de l'Open d'Australie, premier Grand Chelem de la saison 2021 de tennis, face à Taylor Fritz (ATP 31).


►►► À lire aussi : : le tableau masculin
►►► À lire aussi :
Thiem renverse un brillant Kyrgios après avoir été mené 2 sets à 0


Le Serbe a mené deux sets à rien (7-6 (7/1) et 6-4) avant, notamment, de ressentir des douleurs au niveau des abdominaux. L'Américain a empoché les deux manches suivantes (3-6 et 4-6). Le numéro 1 a trouvé la force nécessaire pour finalement émerger 6-2 dans le dernier set.

"Dans le quatrième set, je n'ai fait que servir, je servais deux premières balles, je n'arrivais pas à retourner", a avoué Djokovic. "Je n'ai fait qu'essayer de rester en vie en espérant que, quoi qu'il se passe là-dedans, ça passerait un peu. Et c'est un peu passé vers la fin du quatrième set", a-t-il ajouté en assurant que Fritz "avait perdu le match", plus que lui-même ne l'avait gagné.

"C'est l'une des victoires les plus étranges de ma vie. Quels que soient l'endroit et l'adversaire, me sortir d'un match comme ça, je m'en souviendrai", a-t-il assuré.

Je ne sais pas si je serai en mesure d'entrer sur le court"

Djokovic doit défier Milos Raonic en huitièmes de finale. Le Canadien, 14e mondial, a battu le Hongrois Marton Fucsovics (ATP 55) 7-5 (7/2), 5-7, 6-2, 6-2. Mais il ne sait pas s'il sera en mesure de le faire.

"C'est une déchirure musculaire, donc je ne sais ps si je m'en remettrai en moins de deux jours. Je ne sais pas si je serai en mesure d'entrer sur le court ou pas. Je suis très fier de ce que j'ai réussi ce soir, pour le reste on verra demain".
 


►►► À lire aussi : Et soudain, le stade a été plongé dans le silence...


Une scène particulière est survenue dans le quatrième set, le public étant invité à évacuer la Rod Laver Arena en raison du nouveau confinement décrété à Melbourne à partir de samedi minuit (heure locale).

 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK