Nadal passe sans perdre un set, premier quart pour Tiafoe le jour de ses 21 ans

Nadal passe sans perdre un set, premier quart pour Tiafoe le jour de ses 21 ans
Nadal passe sans perdre un set, premier quart pour Tiafoe le jour de ses 21 ans - © WILLIAM WEST - AFP

Rafael Nadal, de retour de quatre mois sans compétition, s'est qualifié pour les quarts de finale de l'Open d'Australie, en dominant le Tchèque Tomas Berdych, ex-N.4 mondial aujourd'hui 57e, en trois sets 6-0, 6-1, 7-6 (7/4), dimanche à Melbourne.

Pour une place dans le dernier carré, Nadal affrontera le jeune Américain Frances Tiafoe (39e), en quart de finale d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière, à 21 ans.

L'Espagnol de 32 ans n'a pas perdu le moindre set au cours de ses quatre premiers matches. Face à Berdych, de retour sur le circuit après n'avoir joué que la première moitié de la saison 2018, la faute à un dos douloureux, "Rafa" s'est toutefois fait une frayeur quand le Tchèque a obtenu une balle de troisième manche, à 6-5 sur son service. Il l'a écarté d'un coup droit gagnant.

A part ça, l'actuel N.2 mondial n'a laissé aucune chance à son adversaire en remportant les neuf premiers jeux de la partie.

Nadal fait à l'Open d'Australie son retour à la compétition après un peu plus de quatre mois hors circuit. Après son abandon en demi-finale de l'US Open début septembre, touché au genou droit, le Majorquin s'était ensuite blessé aux abdominaux fin octobre, puis avait subi une arthroscopie de la cheville droite en novembre. Il avait enfin connu une alerte à une cuisse qui l'avait poussé à renoncer au tournoi de Brisbane début 2019.

Le jeune Américain Frances Tiafoe (39e) s'est qualifié pour son premier quart de finale en Grand Chelem en venant à bout du Bulgare Grigor Dimitrov en quatre sets (7-5, 7-6 (8/6), 6-7 (1/7), 7-5) en plus de 3h30 min. Un joli cadeau d'anniversaire.

"Ça représente beaucoup pour moi. J'ai travaillé comme un chien pour ça. J'avais dit il y a dix ans à mes parents que je deviendrais joueur professionnel, que ça changerait ma vie et la leur, et me voilà en quart de finale en Grand Chelem, à 21 ans. Je n'arrive pas à y croire", a-t-il lâché, gagné par l'émotion après sa victoire.

Avant l'édition 2019 de l'Open d'Australie, son meilleur résultat en Grand Chelem était un troisième tour, atteint à Wimbledon l'année dernière.

Le jeune Américain s'était déjà illustré en début de semaine en éliminant le Sud-Africain Kevin Anderson, N.6 mondial et double finaliste en Grand Chelem (US Open 2017 et Wimbledon 2018), dès le deuxième tour.

Son beau parcours australien lui garantit d'ores et déjà de grimper dans le top 30 à l'issue du tournoi.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK