Nadal mate Federer et va en finale

Rafael Nadal
Rafael Nadal - © AFP

Nouvelle victoire de Rafael Nadal sur Roger Federer. Après un match magnifique en quatre sets très intenses, 6-7 (5/7), 6-2, 7-6 (7/5), 6-4.

Le Majorquin, 25 ans, rencontrait Federer, 30 ans, pour la 27e fois de sa carrière et le bilan penche encore plus en sa faveur: 18 victoires pour 9 défaites. Il retrouvera dimanche en finale le Britannique Andy Murray, N.5 mondial, ou le Serbe Novak Djokovic, N.1 mondial et tenant du titre, qui s'affrontent vendredi.

L'Espagnol, 25 ans, met les pieds en finale d'un tournoi du Grand Chelem pour la 15e fois, égalant Andre Agassi, Jimmy Connors et Roy Emerson. Federer détient le record avec 23 finales (16 titres, dont 4 en Australie).

C'est également la quatrième finale consécutive en Grand Chelem pour Nadal. Là encore, le record du genre appartient au vaincu du jour avec 10 finales entre Wimbledon 2005 et l'US Open 2007.

Avec ce succès, Nadal conforte un peu plus sa domination sur le Suisse. Les deux hommes se sont désormais affrontés dix fois en Grand Chelem et le Majorquin mène 8 à 2. Il n'a plus perdu contre son rival depuis Wimbledon 2007. Nadal avait déjà battu Federer à l'Open d'Australie, en finale en 2009. Cette défaite avait profondément éprouvé le Suisse, qui avait éclaté en sanglots lors de la remise des récompenses.

Ce nouvel échec devrait tout autant le marquer. Il n'a gagné en 2011 aucun titre du Grand Chelem, pour la première fois depuis sa première victoire, à Wimbledon en 2003. Son dernier succès a été obtenu à Melbourne en 2010.

Nadal sort d'une saison 2011 plutôt difficile pour lui. Il n'a gagné que trois tournois, et a été battu sept fois en finale: six fois par Djokovic (dont en finale de Wimbledon et de l'US Open) et une fois par Murray.

L'Espagnol, en quête de son 11e titre du Grand Chelem, n'a plus remporté de tournoi ailleurs que sur terre battue depuis Tokyo en octobre 2010. Mais il s'est montré vendredi à son meilleur niveau, tandis que Federer ne s'est pas vraiment transcendé, ou alors trop tardivement.

D.D. avec AFP

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK