Martic, future adversaire de Mertens: "Elle doit être dans une bonne dynamique"

Martic, future adversaire de Mertens: "Elle doit être dans une bonne dynamique"
Martic, future adversaire de Mertens: "Elle doit être dans une bonne dynamique" - © WILLIAM WEST - AFP

La Croate Petra Martic (WTA 81) sera la future adversaire d'Élise Mertens à l'Open d'Australie. La native de Split s'est offert vendredi le plus beau des cadeaux d'anniversaire en se qualifiant pour les huitièmes de finale, le jour de ses 27 ans. Dans la Rod Laver Arena, elle a battu la Thailandaise Luksika Kumkhum (WTA 124), 23 ans, issue des qualifications, 6-3, 3-6 et 7-5 après 2h10 de jeu.

"C'est assez incroyable!", s'exclama-t-elle. "À Auckland, je n'avais pas du tout de bonnes sensations, au point de renoncer à jouer à Hobart. Et me voilà ici en huitièmes de finale. Les conditions de jeu étaient vraiment horribles. Et je pense que nous avons eu de la chance de jouer dans la Rod Laver Arena, car on peut y trouver de l'ombre entre les points. Pour le reste, il faut être prête à souffrir. J'avais mes boissons énergisantes, mes bananes. Et j'ai dû prendre un antidouleur dans le deuxième set, car j'avais des ampoules aux pieds."

Petra Martic vit une sorte de rêve éveillé sur le circuit à l'heure actuelle. Blessée au dos pendant 10 mois en 2016 et retombée au-delà de la 600e place à la WTA, la Croate vient d'atteindre son troisième huitième de finale en quatre tournois du Grand Chelem, après Roland Garros et Wimbledon. Victorieuse d'Alison Van Uytvanck (WTA 77) au premier tour, elle espère également battre Élise Mertens.

"Je sais qu'elle reste sur une excellente saison et qu'elle vient de gagner un tournoi avant d'arriver ici (Ndlr: à Hobart). Cela signifie qu'elle est en forme. Elle doit être dans une bonne dynamique vu qu'elle a gagné beaucoup de matches. Elle doit pratiquer de l'excellent tennis. Je ne l'ai pas beaucoup vue, mais mon coach la connaît. Ce sera un bon match. Le tableau s'est ouvert et je suis l'une des filles que l'on n'attendait sans doute pas. C'est très excitant", conclut-elle.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK