La N.1 mondiale Simona Halep, son "joueur de cœur" David Goffin : Van Cleemput fait le point

Thierry Van Cleemput
2 images
Thierry Van Cleemput - © PATRICK HAMILTON - BELGA

David Goffin et son entraîneur, Thierry Van Cleemput, ont mis un terme à leur collaboration dimanche après l'élimination du joueur belge au troisième tour de l'Australian Open. Le coach hennuyer n'a toutefois pas quitté Melbourne, et a assisté avec beaucoup d'attention à la rencontre qui opposait ce lundi Simona Halep à Serena Williams (l'Américaine s'est imposée 6-1, 4-6, 6-4).

L'actuelle N.1 à la WTA, qui n'a pas d'entraîneur pour l'instant, pourrait envisager de collaborer avec Thierry Van Cleemput à l'avenir.

"Avec David, il n'y a pas de drame, il ne faut pas sortir les mouchoirs"

"Avec le groupe de Simona Halep, on s'entend très bien depuis belle lurette, a dévoilé Thierry Van Cleemput au micro de la RTBF. On a toujours été en bons termes, et quand ils ont su que j'arrêtais avec David, ils m'ont demandé si je pouvais rester pour voir le match et donner mon avis. De là en découlera peut-être un essai, peut-être une collaboration, rien n'est décidé pour l'instant. Il faut que je l'entraîne, que je l'accompagne en tournoi pour voir si ça peut fonctionner. On a la chance de pouvoir faire ça calmement, sans précipitation. On est au stade de la discussion. Je veux d'abord l'entraîner, qu'elle voie ma méthode de travail, si elle digère ça, si elle aime ça... ensuite, l'accompagner en tournoi. Elle n'a personne comme entraîneur pour l'instant, donc elle est contente ! Ce serait un beau challenge, c'est une joueuse extraordinaire. Si ça ne se fait pas, on restera des amis."

"La meilleure stratégie pour David à l'heure actuelle, c'est d'avoir un nouveau boost, un nouveau discours qui ne sera pas redondant, un nouveau coaching, de nouveaux exercices... cela va l'amener à être beaucoup plus vigilant sur certaines choses, a repris l'entraîneur belge. Cela ne peut lui faire que du bien. Je suis sûr que cette décision est bonne pour David comme pour moi. David est mon joueur de cœur, j'ai toujours eu de l'admiration pour lui. Il n'y a pas de drame, il ne faut pas sortir les mouchoirs, on est toujours amis et on le restera. Je reste son ami, et je serai toujours à sa disposition. Il est à nouveau à 100%, il a besoin d'un gars avec plus d'expérience sur certaines choses que moi, ça va lui faire du bien."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK