Goffin va attaquer 14 jours de quarantaine avant l'Australian Open : "J'ai pris des livres. Et il y a Netflix"

Goffin va attaquer 14 jours de quarantaine avant l'Australian Open: "J'ai pris des livres. Et il y a Netflix"
Goffin va attaquer 14 jours de quarantaine avant l'Australian Open: "J'ai pris des livres. Et il y a Netflix" - © PATRICK HAMILTON - BELGA

Éliminé mardi en demi-finale du tournoi ATP 250 sur dur d’Antalya par l’Australien Alex De Minaur (ATP 23), David Goffin (ATP 16) va désormais tourner son regard vers l’Australie, et plus exactement l’Open d’Australie. Le Liégeois embarquera en effet jeudi soir depuis Doha à destination de Melbourne, où l’attendra dans un premier temps une quarantaine de 14 jours.

"Ce sera une grande première", a-t-il confié à Belga. "Je ne sais pas du tout comment cela va se passer. Heureusement, on ne va pas rester enfermé 24 heures sur 24. Je vais tout de même pouvoir sortir pour m’entraîner, faire du physique. Cela va déjà passer un peu mieux, même si bien sûr, on sera longtemps dans la chambre. Le but d’abord, ce sera d’arriver jusque-là. Je n’y suis pas encore. Je dois encore effectuer des tests PCR avant de partir, remplir des papiers et des formulaires. Il va falloir être rigoureux à ce niveau-là afin d’arriver et de pouvoir mettre le pied sur le sol australien."

David Goffin aura une permission de sortie de 5 heures chaque jour, et uniquement pour se rendre à Melbourne Park. Il pourra s’entraîner, avec toujours le même partenaire – Grigor Dimitrov la première semaine – recevoir des soins et se nourrir, avant de rentrer à l’hôtel.

"Il va falloir bien gérer tout cela", a-t-il poursuivi. "Je pourrai chaque fois être accompagné d’un membre de l’équipe et on va donc essayer de varier. Pour le reste, j’ai pris des livres, Germain (Gigounon, son nouveau coach, NDLR) aussi. Il y aura Netflix aussi, évidemment, comme pour tout le monde. On va essayer d’établir un bon programme pour passer cette quarantaine au mieux. On aura deux semaines, puis un tournoi à Melbourne et enfin l’Australian Open. Il reste beaucoup de temps. Il ne faudra pas trop se griller, garder de la fraîcheur mentale. Mais je pense qu’en pouvant sortir tous les jours, cela devrait aller."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK