Germain Gigounon : "David Goffin sait qu'il a besoin de victoires, et il se crispe en match"

Germain Gigounon et Fabien Bertrand, le coach et le préparateur physique de David Goffin
Germain Gigounon et Fabien Bertrand, le coach et le préparateur physique de David Goffin - © PATRICK HAMILTON - BELGA

David Goffin a été battu au premier tour de l’Open d’Australie de tennis, par le jeune Australien Alexei Popyrin. Il a pourtant eu quatre balles de match, dans deux jeux différents, à la fin de la quatrième manche. Il n’a pas saisi sa chance, commettant une double faute, et n’allant pas chercher la victoire.

Bien sûr, à un point près, le constat n’était pas le même. Le numéro un belge aurait franchi ce cap, et peut-être d’autres tours dans la foulée. On ne le saura jamais. Et là, il faut bien le constater, son manque de confiance a été flagrant dans les moments les plus importants.

David Goffin est pris dans une sorte de spirale négative. Il doit absolument gagner des matches pour retrouver cette confiance, mais il perd des matches parce qu’il n’a pas confiance. Il va falloir qu’il reste positif, et qu’il "fasse péter le bouchon en match", comme il le dit lui-même.

A l’entraînement, tout va bien, Germain Gigounon, son coach, le confirme. "C’est super, ce qu’il fait dans ces moments-là. C’est même de mieux en mieux chaque jour. Mais il n’y a rien qui remplace les matches et les victoires".

Tout avait pourtant bien commencé. "Il est très bien rentré dans son match, avec de bonnes intentions. Il était bien en jambes, il retournait bien, il a très bien servi au premier set. Et j’étais content de retrouver le David que je vois à l’entraînement. Il s’est ensuite un peu crispé. Malgré tout, il est allé au combat, ce qui est important. C’est quand il a eu ses premières balles de match à 5/4-40/14 dans le quatrième set, que l’on a vraiment vu la crispation. Je pense que c’est dû au fait que David veut vraiment bien faire. Il avait à coeur de concrétiser par une victoire le fait de mieux se sentir, et de bien sentir son tennis à l’entraînement. C’est dommage de ne pas l’avoir fait. Il faut rebondir, maintenant".

Germain Gigounon insiste sur le fait que David Goffin n’est pas du tout dans la même situation qu’en fin de saison dernière, quand il manquait de motivation, d’envie, et de plaisir. "Même si le résultat n’est pas meilleur, il y a une grande différence. Maintenant, il essaye de provoquer des choses, il va plus à la bagarre, il est moins résigné. J’ai envie de rester positif. Le problème, c’est qu’il sait qu’il lui faut des victoires. Il se met un peu de pression par rapport à cela. Il réfléchit, il est donc un peu plus hésitant. Il sait qu’il va pouvoir se relâcher, après quelques victoires. Et je reste persuadé qu’il est sur la bonne voie. Et qu’à un moment donné, ça va passer.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK