Djokovic ne laisse que 4 jeux au novice Pouille et rejoint Nadal

Djokovic-Pouille : La balle de match

Novak Djokovic a balayé sans ménagement Lucas Pouille en demi-finale de l'Open d'Australie. Nole a validé sa qualification en trois petits sets : 6-0, 6-2, 6-2 en 1h23.

Pour sa première à ce niveau, le Français a semblé démuni, sans solution face au rouleur compresseur serbe.

En finale, le "Djoker" retrouvera l'Espagnol Rafael Nadal, lui aussi expéditif face au Grec Stefanos Tsitsipas (15e) 6-2, 6-4, 6-0 .

Les deux joueurs ont retrouvé leur meilleur niveau et ce choc  - le 53e affrontement entre les deux hommes - qui s'annonce déjà explosif.

Djokovic, assuré de rester sur le trône du tennis mondial à l'issue de la quinzaine australienne, est en quête d'un septième sacre record à Melbourne et d'une quinzième couronne en Grand Chelem au total.

S'il s'impose, Nadal, sacré à l'Open d'Australie pour la seule fois il y a dix ans, obtiendra lui un 18e trophée majeur et deviendra le premier joueur de l'ère Open à remporter au moins deux fois chacun des quatre tournois majeurs.

Djokovic a laissé échapper deux sets au cours de ses six premiers matchs. Un face au jeune Canadien Denis Shapovalov (27e) au troisième tour, l'autre contre le jeune Russe Daniil Medvedev (19e) en huitièmes de finale. Nadal n'en a lui concédé aucun: ça ne lui était jamais arrivé à Melbourne !

Vendredi, Djokovic a brutalement ramené sur terre Pouille, qui s'invitait pour la première fois de sa carrière, à 24 ans, dans le dernier carré d'un tournoi majeur. Il n'a commis que cinq fautes directes, n'a eu à faire face à aucune balle de break et a immédiatement éteint le joueur français en remportant les sept premiers jeux de la partie.

Depuis qu'il a recouvré ses esprits et sa plénitude physique au début de l'été dernier, peu après avoir renoué avec l'entraîneur de tous ses succès, le Slovaque Marian Vajda, après deux ans de galère, "Djoko" a triomphé coup sur coup à Wimbledon puis à l'US Open.

Le dernier affrontement entre Djokovic et Nadal en finale de l'Open d'Australie remonte à 2012: le Serbe était venu à bout de l'Espagnol après 5h53 min d'un combat en cinq sets 5-7, 6-4, 6-2, 6-7 (5/7), 7-5.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK