David Goffin avant le premier Grand Chelem de l'année ? Confiant, calme, serein...

David Goffin avait terminé la saison 2017 de façon très impressionnante, en battant Rafael Nadal et Roger Federer, en atteignant la finale du Masters, et en étant le meilleur joueur de la finale de la Coupe Davis. Il espère commencer 2018 sur cette belle lancée. Il a eu une préparation idéale, avec la Hopman Cup. Il va bien, et il est prêt à jouer (mardi) son premier match officiel de l'année.

Il n'a pas eu énormément de temps, entre les deux saisons, pour partir en vacances et se reposer un peu, puis reprendre l'entraînement. Mais ce n'est pas grave, c'est la compétition qui intéresse David Goffin. "Surtout les tournois importants comme celui-ci. C'est pour cela qu'on joue au tennis et qu'on s'entraine tous les jours. Un premier rendez-vous majeur arrive très vite dans la saison, et ma préparation s'est bien déroulée."

L'objectif principal était d'arriver à Melbourne à 100%, physiquement. "C'est le cas. Le problème de mon genou est réglé pour le moment, et c'est super-positif."

Et si le 7e joueur du monde devait résumer son état d'esprit actuel en quelques mots ? "La confiance est là, je suis serein, et bien préparé. J'espère continuer sur ma lancée de l'année dernière. "Calme" et "sérénité" résument le mieux ma préparation. Disputer trois matches à la Hopman Cup, à Perth, c'était la préparation idéale, parce que je pouvais continuer à me préparer, et faire de grosses journées d'entraînement, tout en jouant des matches."

Et quand il est arrivé à Melbourne, David Goffin a continué à s'entraîner, avec quelques très bons joueurs, déjà sur place eux aussi. "C'était vraiment la préparation idéale après ma grosse fin de saison."

La finale qu'il a jouée au Masters, puis ses prestations en finale de la Coupe Davis, semblent avoir changé la façon dont le grand public perçoit le joueur belge, un peu partout dans le monde. Et son statut a changé aussi. Mais lui n'a pas changé d'état d'esprit. "Moi, j'essaye de continuer à progresser, à faire évoluer mon tennis, à essayer d'aller chercher de nouvelles choses. J'essaye d'être encore plus fort, physiquement, mentalement, tennistiquement. Mais c'est vrai que les événements de fin de saison, l'année dernière, ont été très médiatisés. Et d'avoir pu montrer au monde le niveau que j'arrivais à atteindre à ce moment-là, cela a certainement marqué certaines personnes. Mais moi, j'essaye simplement de continuer sur ma lancée, et on verra où cela me mènera ici..."

On en parle moins, mais la numéro un belge, Elise Mertens, est également au sommet de son art, en ce moment. David Goffin a joué Hopman Cup avec elle. Il a donc appris à mieux la connaître, et à l'apprécier. Leur complicité a été immédiate, et leur duo était très sympathique. "On s'est très bien entendus, et c'est la première fois que je jouais en double mixte. Elle est vraiment super-sympa, super-chouette. Elle bosse bien. A Perth, elle a pris les choses très au sérieux, comme moi. C'était pour nous de très bons matches d'entraînement, et c'est "tout benef" pour tous les deux. Je suis content de voir qu'elle est en finale à Hobart. J'espère que cela pourra bien lancer sa saison... comme la Hopman Cup pourra lancer la mienne..."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK