Neuville 3e pilote non scandinave à empocher la Suède, le Belge leader du championnat

Thierry Neuville
Thierry Neuville - © Twitter - TN

Ce week-end se tenait la deuxième manche du championnat du monde des rallyes. C’est Thierry Neuville qui a empoché l’épreuve suédoise, la septième victoire de sa carrière en WRC (Allemagne en 2014, Sardaigne en 2016, Corse 2017, Argentine 2017, Pologne 2017 et Australie 2017. Le Belge, en tête depuis la troisième spéciale, a parfaitement géré le rendez-vous avec notamment 5 meilleurs chronos sur les 19 spéciales.

Neuville s’est imposé avec 19.8 secondes d'avance sur la surprise de l’épreuve, Craig Breen. Le podium est complété par Andreas Mikkelsen, équipier de Neuville chez Hyundai, à 28.3 secondes. Esapekka Lappi a pris la 4e place, Hayden Paddon la 5e.

Ouvreurs en début d’épreuve, Jari-Matti Latvala (7e), Ott Tanak (9e) et Sébastien Ogier (10e) ont dû se contenter de petits points. Le Français s'est présenté en retard au départ de la Power Stage, remportée par Lappi devant Ogier, Mikkelsen, Neuville et Tanak.

Ce WRC de Suède 2018 a une saveur de revanche pour Neuville. En effet, notre compatriote était en tête l’an passé avant de partir à la faute. Le Belge de 29 ans est le quatorzième pilote non suédois et seulement le troisième pilote non scandinave à gagner sur ce parcours : Seuls les champions du monde Sébastien Loeb (2004) et Ogier (2013, 2015 et 2016) y étaient parvenus avant lui.

Au classement général, Neuville s'installe en tête avec 41 unités devant Ogier (31) et le duo Lappi/Latvala (23). La 3e manche se déroulera sur terre au Mexique du 8 au 11 mars. En tant que leader du Mondial WRC, Neuville aura le désavantage d'ouvrir la route.

Le fil info du dimanche

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK