Ogier finit la journée en tête devant un Neuville chaud bouillant, Tanak et Mikkelsen out

Sébastien Ogier (Ford Fiesta WRC) occupe la tête du Rallye de Sardaigne, septième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes, au terme des deux boucles de quatre spéciales disputées ce vendredi.

Le Français, qui est remonté de la cinquième à la première place après avoir été impérial sur les routes boueuses de l'ES6, compte 18.9 secondes d'avance sur Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), qui a hérité de la deuxième position après l'abandon de son coéquipier Andreas Mikkelsen dans l'ES7.

Au cours de cette journée complètement folle, deux autres candidats au podium, Ott Tanak (Toyota Yaris WRC) et Teemu Suninen (Ford Fiesta WRC), ont été contraints de jeter l'éponge... et ce, dans la dernière spéciale du jour !

Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris WRC) a profité des problèmes de ses adversaires pour remonter à la troisième place, à 37.2 secondes de Sébastien Ogier. Son coéquipier Esapekka Lappi pointe en quatrième position, à 41.6 secondes de la tête de l'épreuve.

Thierry Neuville assure le spectacle... et reste dans le coup

En tant que leader du Championnat du Monde, Thierry Neuville avait le désavantage d'ouvrir la route et donc de la balayer pour ses adversaires, mais la pluie, qui est tombée pendant la nuit et en début de matinée, a quelque peu atténué ce désavantage sur certaines spéciales.

Le vice-Champion du Monde en a profité pour signer deux meilleurs temps au cours de la journée, grâce notamment à la prise de quelques risques... qui lui ont aussi joué des tours.

Mais les quelques petites (ou grosses) chaleurs occasionnées - notamment dans la dernière spéciale du jour, dont il a rejoint l'arrivée au volant d'une voiture amputée de son aileron arrière - ne lui ont pas coûté trop de temps...

Samedi, sept spéciales figureront au menu des équipages, pour un total de 146.10 kilomètres disputés contre le chrono.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK