Tanak repousse Neuville en Grande-Bretagne et s'approche du titre mondial

Une lutte acharnée sous la pluie : voilà comment on pourrait résumer le rallye de Grande-Bretagne, douzième épreuve (sur 14) du championnat du monde WRC, disputé ce week-end au pays de Galles.

Les trois prétendants à la couronne mondiale se sont rapidement installés en tête du parcours, entre les gouttes, la boue et les glissades. C’est Ott Tanak, déjà leader du classement général, qui a émergé et a résisté aux attaques d’un bon Thierry Neuville. Le Belge a échoué à 10.9 secondes de l’Estonien de chez Toyota. Sébastien Ogier, troisième, a lui dû lâcher prise (+23.8 secondes).

Le top 6 est complété par Kris Meeke, leader pratiquement durant toute la première journée, Elfyn Evans, auteur de nombreux meilleurs chronos durant le week-end, et Andreas Mikkelsen. On retiendra aussi les sorties d’Esapekka Lappi, Jari-Matti Latvala et Craig Breen.

Tanak s'isole à 240 unités au général. Suivent Ogier (212) et Neuville (199). Il ne reste que deux épreuves à disputer, la Catalogne et l'Australie.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK