WRC Estonie : La voie royale pour Ott Tanak, en tête devant Craig Breen et Sébastien Ogier

L'Estonien Ott Tanak (Hyundai i20 Coupé WRC) occupe la tête du Rallye d'Estonie, quatrième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes, au terme des dix spéciales disputées ce samedi.

Le Champion du Monde devance son coéquipier irlandais Craig Breen (Hyundai i20 Coupé WRC) de 11.7 secondes, et le Français Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) de 28.7 secondes.

Deux autres bolides japonais - ralentis par des soucis de pneus (délamination...) et dominés, une fois n'est pas coutume, par les Hyundai sur ce genre de terrain - complètent le Top 5 : le Finlandais Kalle Rovanpera est quatrième à 34.9 secondes, et le Gallois Elfyn Evans cinquième à 36.8 secondes.

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), troisième à 11.1 secondes du Champion du Monde au terme de la boucle matinale, est parti à la faute dans la première spéciale de l'après-midi et a arraché sa roue arrière droite. Il a été contraint à l'abandon.

>> "On s'est fait éjecter de la trajectoire, c'est une petite erreur qu'on paie cher"

Dimanche, six spéciales, pour un total de 84.96 kilomètres à disputer contre le chrono, figureront au menu des équipages lors de la dernière journée de ce Rallye d'Estonie.

Le résumé de la matinée : Trois Hyundai dans le Top 3 !

Le Français Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) et le Finlandais Esapekka Lappi (Ford Fiesta WRC) débutent la journée dans la peau des leaders, puisqu'ils ont tous les deux signé le meilleur temps lors de la première spéciale disputée vendredi soir.

Dès la première spéciale de la matinée (ES2 Prangli 1, 20.93 km), le Finlandais Kalle Rovanpera (Toyota Yaris WRC) vient s'installer pour la première fois de sa très jeune carrière en tête d'une manche du WRC. Mais dans l'ES3 (Kanepi 1, 16.88 km), un pneu délaminé lui coûte une vingtaine de secondes et le contact avec le groupe de tête.

L'Estonien Ott Tanak (Hyundai i20 Coupé WRC), grandissime favori de son épreuve à domicile, en profite pour s'emparer des commandes du rallye, suivi de près par son coéquipier irlandais Craig Breen (Hyundai i20 Coupé WRC). Samedi midi, l'écart entre les deux hommes est de 6.8 secondes en faveur du Champion du Monde.

Dixième de la première spéciale vendredi soir, Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), troisième dans l'ordre de départ, montE en puissance au cours de la matinée au point de s'installer à la troisième place, à 11.1 secondes d'Ott Tanak, et de signer un scratch dans la dernière spéciale de la boucle matinale. Les trois Hyundai officielles occupent donc les trois premières places du classement général !

Le vice-Champion du Monde belge compte 4.4 secondes d'avance sur Sébastien Ogier, qui a parfaitement limité les dégâts malgré sa première position sur la route. Le Gallois Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) complète le Top 5, à 12.0 secondes de Thierry Neuville.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK