WRC Espagne : Thierry Neuville s'impose en Catalogne malgré une grosse frayeur avant la Power Stage

Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) a remporté ce dimanche le Rallye d'Espagne, onzième et avant-dernière épreuve de l'édition 2021 du Championnat du Monde des Rallyes.

Le pilote belge s'est imposé au bout du suspense : alors que tout semblait sous contrôle avant la Power Stage, la dernière spéciale du rallye, Thierry Neuville a été victime d'un problème technique sur sa Hyundai, d'un début d'incendie, et il a été privé de démarreur... Il a finalement réussi à rejoindre la ligne de départ et à rallier l'arrivée de la Power Stage !


►►► À lire aussi : Thierry Neuville : "Beaucoup de stress et d'énervement !"

►►► À lire aussi : Andrea Adamo : "On n'ira pas à Monza pour manger du risotto"


Thierry Neuville, auteur de dix meilleurs temps sur les 17 spéciales disputées ce week-end, a devancé le Gallois Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) de 24.1 secondes.

La bagarre pour la dernière marche du podium a été remportée par le régional de l'étape, l'Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20 Coupé WRC), troisième à 35.3 secondes, alors que le septuple Champion du Monde Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) a terminé quatrième, à 42.1 secondes. Jamais dans le coup, le Finlandais Kalle Rovanpera (Toyota Yaris WRC) a fini cinquième à plus d'une minute du vainqueur (1:31.8).

Il s'agit de la deuxième victoire de Thierry Neuville sur le Rallye d'Espagne, dont il était le tenant du titre après sa victoire en 2019 (l'édition 2020 avait été annulée en raison de la pandémie de coronavirus).

C'est aussi sa quinzième victoire en Championnat du Monde (la deuxième avec son nouveau copilote Martijn Wydaeghe, qui a remplacé Nicolas Gilsoul à sa droite en début de saison) et de son 50ème podium. Avec ces quinze succès à son actif, le Saint-Vithois rejoint le Finlandais Mikko Hirvonen à la quatorzième place du palmarès des pilotes les plus victorieux en WRC.

Au classement du Championnat du Monde, Sébastien Ogier (204 points) cède sept points à son dernier rival dans la lutte pour le titre, son coéquipier Elfyn Evans (187 points). Le Gallois se rapproche à 17 longueurs du Français avant la dernière épreuve de la saison, le Rallye de Monza, qui se déroulera du 19 au 21 novembre.

Le résumé du Rallye d'Espagne : Thierry Neuville intouchable

Après une matinée compliquée vendredi à cause d'une Hyundai i20 Coupé WRC capricieuse (il se plaignait de sous-virage), Thierry Neuville a suivi les conseils de ses ingénieurs lors de son passage par le parc d'assistance à mi-journée, et les nouveaux réglages ont porté leurs fruits : TN a signé trois meilleurs temps consécutifs au cours de l'après-midi et s'est emparé de la tête du Rallye de Catalogne avec sept dixièmes de seconde d'avance sur Elfyn Evans, leader entre l'ES1 et l'ES4.

Samedi, Thierry Neuville a enchaîné les meilleurs temps et le Gallois a été incapable de suivre le rythme de son rival belge. En pleine confiance et très à l'aise dans sa voiture, le pilote Hyundai a fait grimper son avance à 16.4 secondes en fin de journée.

Ce dimanche, les quatre spéciales au programme ont été parfaitement gérées par Thierry Neuville, très rapide malgré une prise de risques bien moins importante que ses adversaires... et malgré une grosse frayeur avant le départ de la Power Stage : début d'incendie à l'arrière de la Hyundai, problème de démarreur...

Son coéquipier Dani Sordo a lui enchaîné les meilleurs temps et gagné sa place sur le podium aux dépens d'un Sébastien Ogier qui a souffert tout le week-end avec le comportement de sa voiture.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK