Östberg boucle la journée en tête en Australie, une crevaison condamne Neuville à l'exploit

Le Norvégien Mads Östberg (Citroën C3 WRC) occupe la tête du Rallye d'Australie, treizième et dernière épreuve du Championnat du Monde 2018, au terme des huit spéciales disputées ce vendredi dans la région de Coffs Harbour (dans la soirée et dans la nuit de jeudi à vendredi en Belgique).

Mads Östberg compte 6.8 secondes d'avance sur son coéquipier irlandais Craig Breen (Citroën C3 WRC), alors que le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris WRC) suit à 8.7 secondes.

Les trois derniers candidats au titre ont connu leur lot de mésaventures : l'Estonien Ott Tanak (Toyota Yaris WRC), obligé de s'imposer et de miser sur le faux-pas de ses adversaires pour espérer remporter le Championnat du Monde, a d'abord fortement endommagé la carrosserie arrière - puis avant - de sa voiture, ce qui a eu un impact négatif sur l'aérodynamisme de sa Yaris. Il occupe la cinquième place du général à 16.9 secondes.

Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), remonté progressivement de la dixième à la septième place après avoir signé le scratch dans la cinquième spéciale, a ensuite été victime d'une crevaison dans l'ES6, la plus longue spéciale de la journée (26.68 kilomètres). Le pilote belge a perdu une quarantaine de secondes dans l'aventure, et pointe vendredi soir à la dixième place du général, à 1:11.9 du leader, et à 33.7 secondes de Sébastien Ogier (Ford Fiesta WRC).

Le quintuple Champion du Monde français, condamné de balayer toute la journée en s'élançant en premier sur les spéciales, a lui rendu une copie parfaite, sans être capable de rivaliser avec les meilleurs. Relégué à une dizaine de secondes de son rival belge après l'ES5, le pilote M-Sport a profité des mésaventures de Thierry Neuville et des coups de main de ses coéquipiers Elfyn Evans et Teemu Suninen, qui ont ralenti en fin de spéciale pour lui permettre de passer devant eux, pour grimper de la dixième à la septième place après l'ES6.

Sébastien Ogier, qui compte 38.2 secondes de retard sur la première place, bénéficiera d'une meilleure position dans l'ordre de départ samedi, alors que Thierry Neuville devrait à nouveau être le deuxième à s'élancer sur les spéciales australiennes.

Le résumé de la boucle matinale

Mads Östberg a profité de la dernière et plus longue spéciale de la boucle matinale pour faire la différence et s'installer à la première place avec 5.4 secondes d'avance sur le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota Yaris WRC), deuxième, alors que l'autre Finlandais de chez Toyota, Jari-Matti Latvala, suit à 5.8 secondes.

L'Estonien Ott Tanak (Toyota Yaris WRC), l'un des trois derniers candidats au titre, pointe à la sixième position, à 7.8 secondes, après s'être fait une grosse frayeur dans l'ES3.

Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) a lui aussi failli partir à la faute dans la dernière spéciale de la matinée, en se faisant peur à la réception d'un jump qui aurait pu le voir partir en tonneaux. Le pilote belge a finalement bouclé la matinée à la neuvième place du général, à 19.2 secondes de Mads Östberg.

TN compte toutefois 8.4 secondes d'avance sur son rival Sébastien Ogier (Ford Fiesta WRC), ralenti par sa première place sur la route, et impuissant à cause du balayage malgré un sans-faute.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK