Neuville, solide leader après l'abandon de Tanak, à trois spéciales de la victoire en Argentine

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) occupe la tête du Rallye d'Argentine, cinquième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes, au terme des sept spéciales disputées ce samedi.

Le leader du Championnat du Monde compte 45.7 secondes d'avance sur son plus proche poursuivant, qui n'est autre que son coéquipier norvégien Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 Coupé WRC).

L'Estonien Ott Tanak (Toyota Yaris WRC), qui se bagarrait pour la première place en compagnie de Thierry Neuville, a été contraint à l'abandon dans l'avant-dernière spéciale de la journée à cause d'un problème technique.

Après avoir signé le meilleur temps d'entrée de jeu, le pilote belge a essentiellement passé sa matinée à essayer de limiter la casse par rapport à Ott Tanak (Toyota Yaris WRC), de loin le plus rapide sur les spéciales disputées sur des routes qui correspondent parfaitement aux caractéristiques de son bolide japonais.

L'Estonien, relégué à la troisième place à 13.4 secondes de son rival belge vendredi soir après avoir cassé l'arbre de transmission de sa Toyota Yaris et être parti en tête-à-queue, a gommé plus de la moitié de son retard en matinée pour revenir à la pause de midi à 6.4 secondes de la première place occupée par Thierry Neuville, qui a pourtant parfaitement roulé et tout donné.

Mais dès la première spéciale de l'après-midi, TN a réussi à reprendre du temps à Ott Tanak et à le repousser à 11.0 secondes, avant l'abandon du pilote Toyota dans la spéciale suivante...

Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC), deuxième du général vendredi soir, n'a pas pu suivre le rythme des deux leaders en matinée et est parti à la faute dans la plus longue spéciale, endommageant sa direction assistée. Après une belle remontée au cours de l'après-midi, le sextuple Champion du Monde français occupe la troisième place, à plus d'une minute (1:06.0) de la tête.

L'Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20 Coupé WRC) est quatrième à 1:12.0, le Nord-Irlandais Kris Meeke (Toyota Yaris WRC) cinquième à 1:13.2 après avoir écopé d'une pénalité de dix secondes pour avoir pris un raccourci en spéciale.

Dimanche, trois spéciales figureront au menu de la dernière journée de ce Rallye d'Argentine : deux passages dans la mythique spéciale d'El Condor (16.43 km), et Mina Clavero (20.30 km). C'est au terme de la Power Stage d'El Condor que nous connaîtrons le nom du vainqueur de cette épreuve riche en rebondissements !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK