Tanak et Toyota signent le triplé en Allemagne, Neuville, quatrième, se console avec la Power Stage

L’Estonien Ott Tanak (Toyota Yaris WRC) a remporté ce dimanche, et pour la troisième fois consécutive, le Rallye d'Allemagne, dixième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes. L'équipe Toyota a réalisé un incroyable triplé puisque le Britannique Kris Meeke a terminé deuxième, à 20.8 secondes, et le Finlandais Jari-Matti Latvala, troisième à 36.0 secondes.

Leader depuis la première spéciale disputée jeudi soir, Ott Tanak était sur du velours depuis la crevaison de Thierry Neuville, le seul qui avait réussi à suivre son rythme et à rivaliser avec lui, dans la terrible spéciale de Panzerplatte samedi après-midi.

Le pilote belge, qui avait chuté à la septième place du général alors qu'il était en lutte pour la victoire, a finalement bouclé le Deutschland en quatrième position, synonyme de douze points, et a également réussi à marquer cinq unités de bonus grâce à sa victoire dans la Power Stage.

Thierry Neuville, qui a signé sept meilleurs temps ce week-end, a hérité de la quatrième place de son coéquipier Dani Sordo "sur tapis vert" : l'Espagnol a dû appliquer des consignes d'équipe et a donc volontairement pointé en retard et écopé de vingt secondes de pénalité, histoire de permettre au Belge de grimper de la cinquième à la quatrième place finale.

TN ne cède donc sur l'ensemble du week-end "que" huit points à Ott Tanak, qui n'a pas pris le moindre risque dans la Power Stage, notamment à cause de soucis de freins survenus dans la spéciale précédente.

Sébastien Ogier, qui n'a jamais été dans le rythme ce week-end à cause d'une Citroën C3 WRC "inconduisible" et qui a commis quelques erreurs et été victime de deux crevaisons, a péniblement terminé à la septième place, lui aussi après avoir vu son coéquipier Esapekka Lappi écoper volontairement d'une pénalité pour permettre au Français de gagner une position et de marquer deux points de plus.

Au classement du Championnat du Monde, Ott Tanak, vainqueur de quatre des cinq derniers rallyes, creuse encore l'écart sur ses deux rivaux dans la course au titre avec un total de 205 unités : désormais deuxième, Thierry Neuville (172) accuse désormais 33 points de retard sur l'Estonien, alors que Sébastien Ogier (165) pointe déjà à 40 longueurs.

Le prochain rendez-vous du WRC, ce sera en Turquie, sur la terre, mi-septembre. Le pays de Galles, l'Espagne et l'Australie figurent également encore au programme de cette saison 2019.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK