Une défaite "difficile à accepter" pour Elfyn Evans, qui a crevé dans la Power Stage

Le Gallois Elfyn Evans (Ford Fiesta WRC) a perdu tous ses espoirs de remporter en Corse la deuxième victoire de sa carrière en WRC (après la Grande-Bretagne en 2017) en crevant son pneu avant droit à quelques kilomètres de l'arrivée de la Power Stage.

Le pilote M-Sport a dû se contenter de la troisième place finale derrière le Français Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC), deuxième derrière Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), vainqueur de son troisième Tour de Corse.

"C'est difficile à accepter, mais cela arrive, a déclaré sobrement Elfyn Evans après l'arrivée. Une chose similaire est arrivée à Ott hier, c'est la loi du sport. J'ai l'impression que la crevaison est arrivée dans une portion droite, au milieu de la route, où une pierre s'était soulevée. Je l'ai senti tout de suite. J'ai continué de conduire pour voir si je pouvais perdre le moins de temps possible mais le pneu a commencé à se délaminer à six kilomètres de la fin. Au moins, nous sommes sur le podium, mais ce n'est pas ce que nous voulions."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK