Thierry Neuville se livre à cœur ouvert

Thierry Neuville
Thierry Neuville - © McKlein - Hyundai Motorsport

Thierry Neuville s’est livré à cœur ouvert au micro d’Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF au pays de Galles, après avoir terminé sa saison 2015 par une sortie de route. Les tensions au sein de son équipe, ses moments de doute, ses grandes ambitions pour 2016... Le pilote belge a évoqué tous ces thèmes sans langue de bois. Retrouvez tous les temps forts de cette interview dans le magazine AutoMobile de cette semaine.

"Une saison très difficile"

"La saison a été difficile pour nous, même si elle avait super bien démarré (5ème au Monte-Carlo, 2ème en Suède, au duel avec Sébastien Ogier avant une touchette, NDLR), a révélé Thierry Neuville au micro de la RTBF. Tout s’est compliqué à partir de notre sortie dans la Power Stage du Rallye d’Argentine. Un écart de dix centimètres nous a coûté très cher. A partir de là, cela a été plus difficile. On ne trouvait plus le bon feeling dans la voiture, on a commencé à la "dérégler", on a dû changer d’ingénieur à mi-saison... Beaucoup de choses se sont compliquées, et l’annonce du report de l’arrivée de notre nouvelle voiture de plusieurs mois, en 2016, m’a cassé le moral. Il y a eu un gros travail ensuite pour revenir en force, retrouver la confiance, le bon feeling, le plaisir de conduire... car tout était un peu gâché. Cette saison a été très difficile, mais nous avons quand même été très performants sur certains rallyes, malgré notre position sur la route."

"Très négatif, j'ai reçu un peu moins de soutien"

"Il ne faut pas grand-chose pour déstabiliser un pilote, a repris le vice-Champion du Monde 2013, à l’époque où il conduisait une Ford Fiesta WRC. A partir du moment où j’ai été très négatif vis-à-vis de l’équipe, même si j’avais de bonnes raisons, j’ai reçu un peu moins de soutien, d’autant que d’autres pilotes Hyundai se montraient eux de plus en plus performants. C’était alors difficile de travailler dans une équipe au sein de laquelle l’osmose n’est pas parfaite. On s’est bien repris. Depuis quelques rallyes, l’osmose est super bonne, l’équipe est derrière nous et nous soutient."

"J’ai commis des erreurs, et j’ai traîné mon négativisme sur plusieurs rallyes avant de réaliser que la faute ne venait pas que de l’équipe, a poursuivi le vainqueur du Rallye d'Allemagne 2014. Pour eux non plus, ce n’était pas facile. Beaucoup de choses se sont accumulées, mais heureusement, nous avons réalisé qu’il fallait oublier ce négativisme et motiver tout le monde, positiver. Je ne peux sortir que plus fort de cette période, cela a été un bon apprentissage. La critique fait aussi partie de notre métier."

"Viser la victoire sur chaque rallye en 2016"

"Je sors beaucoup plus fort de cette saison, et je me réjouis de débuter 2016 avec notre nouvelle voiture, que nous attendons depuis longtemps, a conclu Thierry Neuville. L’équipe a fait de nombreux progrès cette année, on l’a prouvé avec de bons résultats. L’objectif pour 2016 n’a pas changé : si la voiture est bonne et que nous réussissons à retrouver de bonnes performances, on sera en course pour la victoire lors de chaque rallye. On ne va rien lâcher, et je suis convaincu que nous sommes capables de le faire."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK