"Thierry, ce n'est jamais de sa faute" : Ogier titille (déjà) Neuville

Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) a profité d'une matinée solide pour revenir à seulement huit dixièmes de son rival Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), leader du Monte-Carlo jeudi soir avec 19.2 secondes d'avance sur le Français.

Au coude-à-coude, les deux hommes ont dû s'incliner ce vendredi matin face à la vélocité du Gallois Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC), très à l'aise pour sa première au volant du bolide japonais, et désormais en tête de l'épreuve avec une petite dizaine de secondes d'avance.

"C'était une matinée correcte, tout va bien jusqu'à présent, s'est réjoui Sébastien Ogier au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF sur le Monte-Carlo. Mais je ne suis pas encore à 100% à l'aise, et je suis sûr qu'on peut faire encore mieux. La preuve, c'est que notre coéquipier fait mieux que nous pour le moment ! Mais on va s'accrocher."

Et quand on lui apprend que Thierry Neuville a déclaré que si les conditions restaient constantes, il ne pourrait rien faire face aux Toyota : "Thierry, de toute manière, ce n'est jamais sa faute s'il n'est pas assez vite, ça, on le sait !", a souri le sextuple Champion du Monde, habitué aux petites "guerres des mots" avec son rival belge ces dernières années.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK