Tanak trahi par sa Toyota dans la Power Stage : "Décevant, j'espère qu'on trouvera la solution"

Alors que la victoire lui était promise, Ott Tanak a été trahi par la fiabilité de sa Toyota Yaris WRC dans la Power Stage et a tant bien que mal rallié l’arrivée de la dernière spéciale du Rallye de Sardaigne, avec une cinquième place finale à la clé.

L’Estonien, victime du bris de la direction du bolide japonais peu après le départ de la Power Stage, s’empare malgré cela de la tête du Championnat du Monde avec quatre points d’avance sur Sébastien Ogier et sept sur Thierry Neuville.

"C'est décevant bien sûr, mais c'est comme ça, a détaillé Ott Tanak au micro d’Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF en Sardaigne. J'espère que d'une manière ou d'une autre, on pourra résoudre ces problèmes. C'est le même souci que celui rencontré par Jari-Matti vendredi soir, et à ce moment-là, l'équipe ne savait pas pourquoi cela s'était produit. Et maintenant, cela arrive à ma voiture... J'espère qu'on trouvera la solution. Ce n'est pas la plus grande déception de ma carrière, mais c'est sûr que cela ne me rend pas heureux."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK