Tanak malheureux, chaleur pour Neuville... après l'arrivée : Un final de dingue en Sardaigne !

L’Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20 Coupé WRC) a remporté contre toute attente ce dimanche le Rallye de Sardaigne, huitième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes, après le bris de direction dont a été victime le grand favori estonien Ott Tanak (Toyota Yaris WRC) dans la Power Stage, la dernière spéciale au programme du week-end.

Alors que la victoire lui semblait promise, Ott Tanak a perdu plus de deux minutes dans l'aventure. Le pilote Toyota termine finalement à la cinquième place (+1:30.1) devant le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), sixième (+2:06.7).

Dani Sordo remporte la deuxième victoire de sa carrière en WRC, après son succès en Allemagne en 2013. Deuxième à 13.7 secondes, le Finlandais Teemu Suninen (Ford Fiesta WRC) signe lui le meilleur résultat de sa jeune carrière en Mondial.

Malgré sa mésaventure dans la Power Stage, Ott Tanak s'installe en tête du classement du Championnat du Monde avec 150 points. L'Estonien devance ses deux rivaux dans la course au titre, le Français Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC), deuxième à quatre longueurs (146), et le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), troisième avec sept points de retard (143).

Dans son dernier débriefing de la semaine, Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF en Sardaigne, revient sur ce dénouement de folie en compagnie d'Ott Tanak et de Thierry Neuville.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK