Tanak en démonstration, Ogier gère, Neuville attaque... et tout peut encore arriver !

La Hyundai i20 Coupé WRC de Thierry Neuville
La Hyundai i20 Coupé WRC de Thierry Neuville - © Hyundai Motorsport

L'Estonien Ott Tanak (Toyota Yaris WRC) occupe la tête du Rallye d'Australie, treizième et dernière épreuve du Championnat du Monde 2018, au terme des dix spéciales disputées ce samedi dans la région de Coffs Harbour (dans la soirée et dans la nuit de vendredi à samedi en Belgique).

Encore cinquième du classement général vendredi soir, Ott Tanak a profité d'une position plus favorable sur la route pour faire la différence et remonter un à un ses adversaires.

Il compte à présent 21.9 secondes d'avance sur son coéquipier Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris WRC), alors que le Néo-Zélandais Hayden Paddon (Hyundai i20 Coupé WRC) apparaît à la troisième place, à 26.3 secondes du leader.

Sébastien Ogier (Ford Fiesta WRC) a lui profité des déboires de Craig Breen pour s'isoler à la sixième place du général, une position assez confortable dans l'optique de la lutte pour le titre mondial. Le quintuple Champion du Monde français, assez loin du Top 5, s'est "contenté" de gérer tout au long de la journée.

Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), qui a attaqué fort tout en balayant la piste pour ses adversaires en raison de sa deuxième position dans l'ordre de départ, est remonté de la dixième à la huitième place, à 30.6 secondes d'Elfyn Evans (Ford Fiesta WRC), septième. A la régulière, même si le Belge bénéficiera d'une meilleure position sur la route que ce samedi, il sera difficile pour lui d'aller rechercher le Gallois dimanche.

Dans son débriefing de ce samedi, Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Australie, revient sur tous les temps forts de la plus longue journée du rallye et tend son micro à deux des principaux protagonistes, Thierry Neuville et Sébastien Ogier.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK