Tänak sacré champion du monde WRC, Neuville dominateur en Catalogne

Ott Tänak (Toyota) a conquis le premier titre mondial de sa carrière dimanche au terme du Rallye de Catalogne, avant-dernière manche de la saison remportée avec autorité par Thierry Neuville et son co-pilote Nicolas Gilsoul.

L’Estonien, assisté de son co-pilote Martin Järveoja, est le premier pilote non-français à être sacré sur le circuit WRC depuis 2003 après les 9 titres de Sébastien Loeb et les six titres de Sébastien Ogier.

Ce dernier avait l’occasion de mettre Tänak sous pression ce week-end mais a finalement dû baisser les bras après deux spéciales et un problème de direction assistée.

C’est donc Thierry Neuville qui est devenu le principal concurrent de Tänak pour le titre pilotes. Mais avec 41 points de retard avant ce rallye, le pilote Hyundai n’avait pas beaucoup de marche de manœuvre. Il a donc commencé par faire son boulot – parfaitement – en empochant 5 scratches sur ces trois jours pour remporter le Rallye avec 17.2 secondes d’avance sur Ott Tänak et 17.6s sur son équipe Dani Sordo.

En difficulté vendredi, Tänak est d’abord revenu très fort pour dépasser Sébastien Loeb et a ensuite mis la pression sur Sordo pour finalement lui prendre la 2e place dans une Power Stage maîtrisée et remportée royalement.

Avec 36 points d’avance sur Neuville avant le dernier rallye, il ne peut plus être rejoint.

Vainqueur en Corse et en Argentine cette saison, notre compatriote se console avec son troisième succès de l’année sur un Rallye où il n’avait jamais fait mieux que deuxième. Il permet également à son équipe Hyundai de creuser l’écart sur Toyota au classement constructeurs avant la dernière manche prévue dans trois semaines en Australie. Un rallye où il devra défendre sa deuxième place au général des assauts de Sébastien Ogier (-10 pts).

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK