Sébastien Ogier : "Je suis impatient d'en découdre et content d'être dans cette situation"

Dans le Shakedown du Rallye d'Australie, c'est le champion du monde en titre, Sébastien Ogier qui s'est montré le plus rapide. Dans la forêt de Wedding Bells, Thierry Neuville a signé le quatrième temps, à trois dixièmes de son rival français qui occupe actuellement la tête au classement mondial. Ce week-end s'annonce tendu avec un titre de champion du monde en point de mire.

"Il y a beaucoup d'excitation. C'est un week-end particulier. Je suis impatient d'en découdre et content d'être dans cette situation. Si on regarde deux rallyes en arrière, on était 23 points derrière. Après deux beaux rallyes, on est de retour dans la bataille avec une belle chance d'aller chercher un autre titre. Il va falloir tout donner. Tout le monde va partir à bloc, on en est conscient surtout qu'ici les positions sur la route ont pas mal d'effets. Du coup, le premier jour va être crucial. Il va falloir être bien placé vendredi soir pour avoir une meilleure position pour la suite du week-end", a analysé Sébastien Ogier au micro de la RTBF.

"L'avantage que j'ai par rapport à mes deux concurrents (Neuville et Tanak, ndlr), c'est que j'ai déjà vécu des situations un peu similaires. J'ai déjà quelques titres dans la poche, j'ai donc un peu plus de recul par rapport à cela. Je n'ai évidemment pas envie de perdre et j'ai envie d'ajouter un 6ème titre. C'est un week-end où il y a de la pression mais elle est toujours là pour moi. Je l'ai plutôt bien gérée pendant toute ma carrière. Elle nous affecte tous. Cela fait partie du jeu et en général cela me booste", a-t-il ajouté.

"La clé de ce Rallye ? Ce sera notamment le début de course. Il faudra être bien placé vendredi soir pour avoir une bonne position le samedi où il y a beaucoup de pollution sur les routes. Il y a aussi la météo qui peut entrer en ligne de compte. Il y a des risques d'averses ce soir. En partant devant, on espère qu'elles seront là ces averses. Cela dit, s'il pleut vraiment fort, cela peut devenir piégeux ici avec des gros changements d'adhérence difficiles à anticiper", a-t-il encore noté.

Entre Ogier, Neuville et Tanak, cela va être serré. Quoiqu'il en soit, malgré la rivalité, il y a un réel respect entre les trois pilotes.

"On se respecte tous les trois. Maintenant, une fois qu'on met le casque sur la tête, on ne pense à rien d'autre qu'être plus rapide que ses concurrents. C'est évident. Qui mérite le titre ? Ce n'est pas à moi à répondre à cette question. Si on est tous les trois dans cette position, ce n'est jamais volé. Il a fallu aller les chercher les points. Thierry et moi, on a fait quelques petites erreurs sur la saison qui nous ont coûtés plus ou moins cher à un moment donné. Le plus malheureux de la saison jusqu'ici, c'est Tanak pour moi. Il n'a pas fait de grosses erreurs de pilotage", a-t-il conclu.

La première spéciale du Rallye d'Australie débutera vendredi matin Down Under (08h03 sur place, 22h03 jeudi soir en Belgique). Sébastien Ogier, leader du Championnat du Monde avec trois points d'avance sur Thierry Neuville, ouvrira la route.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK