Le jour où Neuville a croqué Ogier dans un duel exceptionnel

Le Rallye de Sardaigne 2020 aurait dû se tenir ce week-end. L'épreuve sarde a été, comme de nombreuses autres, reportée suite au coronavirus. Nous vous embarquons tout de même sur les somptueuses routes de cette ile pour revenir sur l'édition 2018, remportée par Thierry Neuville devant Sébastien Ogier... pour 7 dixièmes de seconde !

En mesure de jouer la victoire depuis le début de l'épreuve, Thierry Neuville était victime d'une crevaison qui aurait pu anéantir ses espoirs de victoire samedi après-midi. Catastrophe ? Non ! Le Belge, le couteau entre les dents, avait ensuite enchaîné les meilleurs temps – neuf sur l’ensemble du week-end ! – pour revenir dans les échappements de son grand rival dans la course à la couronne mondiale. Son 'ennemi' de toujours en quelque sorte.

>>> LIRE AUSSI : Thierry Neuville, 13 victoires WRC, une dernière marche à gravir

Thierry Neuville et son copilote Nicolas Gilsoul accusaient encore dimanche matin... un retard de 3.9 secondes sur celui qui pilotait alors une Ford Fiesta WRC, passé depuis lors chez Toyota. L’équipage belge avait petit à petit gommé ce déficit, au point de prendre le départ de la Power Stage, la toute dernière spéciale du parcours, avec seulement huit dixièmes de retard sur Sébastien Ogier. Un avantage qui s’était finalement avéré insuffisant... pour le Français.

Le pilote Hyundai triomphait ce jour-là au terme d'un incroyable combat des chefs avec seulement 0.7 seconde d'avance sur Sébastien Ogier (Ford). Un des meilleurs souvenirs de la carrière du pilote belge en WRC.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK