Penasse : "Les consignes d'équipe à répétition chez M-Sport, ce n'est vraiment pas sportif"

Alain Penasse
Alain Penasse - © RTBF

Ralenti ce vendredi après avoir déjanté dans la plus longue spéciale de la journée, Thierry Neuville a pris du retard sur ses adversaires en Australie, notamment sur Sébastien Ogier, bien aidé par ses deux coéquipiers chez M-Sport qui se sont quasiment arrêtés dans cette même spéciale pour permettre à leur leader de gagner deux places au classement général, et donc de bénéficier - a priori - d'une meilleure position dans l'ordre de départ samedi. Ces consignes d'équipe passent mal du côté de chez Hyundai, mais le team manager de l'équipe, Alain Penasse, tient à rester positif.

"La crevaison de Thierry, c'est un fait de course, a détaillé Alain Penasse au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Australie. Malheureusement, il devra partir samedi premier sur la route, mais on ne connaît pas encore tous les détails de la météo. S'il pleut vraiment, c'est la meilleure position possible ! S'ils pleut vraiment sur ces spéciales, les écarts vont être très importants, on a donc encore l'espoir que la roue tourne de notre côté."

"Nous devons rester positifs, samedi, deux ou trois Toyota pourraient s'arrêter pour une raison quelconque, ce n'est jamais fini !, a repris le team manager belge de Hyundai Motorsport. Quand j'étais chez... Toyota il y a quelques années (en 1998, NDLR), on a perdu le titre avec Carlos Sainz à 300 mètres de l'arrivée de la dernière spéciale du dernier rallye. Thierry est déçu, c'est clair, mais on lui a dit que ce n'était pas encore fini. Samedi, Sébastien Ogier peut casser le moteur, ou sortir de la route et casser son arceau... Ce n'est pas très sportif, mais ça peut arriver sur un rallye."

Quelque chose d'autre qu'Alain Penasse ne trouve pas très sportif, ce sont les consignes d'équipe appliquées très tôt chez M-Sport : ses coéquipiers Elfyn Evans et Teemu Suninen ont ralenti en fin de spéciale pour permettre à Sébastien Ogier de passer devant eux et de gagner deux places au classement général.

"J'ai vu qu'il y a eu des consignes chez M-Sport, je vais relire une fois le code sportif de la FIA, et on verra si c'est vraiment correct ce qu'ils font tout le temps, parce que cela manque vraiment d'esprit sportif. Mais ce n'est pas vraiment moi qui devrais lire le code sportif, c'est plutôt à la FIA de suivre le code sportif."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK