Ogier vainqueur à dimension humaine, Neuville recule au général

Le Français Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) a remporté samedi le Rallye du Mexique, troisième manche du Championnat du Monde des Rallyes.

Après les succès de Thierry Neuville au Monte-Carlo et d'Elfyn Evans en Suède, il s'agit donc du troisième vainqueur différent en l'espace de trois épreuves cette saison.

Ce Rallye du Mexique s'est terminé samedi et non dimanche, au terme de la dernière spéciale au programme du jour, pour permettre aux équipes présentes sur place de regagner plus rapidement et sereinement l’Europe, et ce en raison de l'évolution très rapide des restrictions entourant les déplacements aériens en raison de l'épidémie de coronavirus.

Dans ces conditions très particulières, le sextuple Champion du Monde, qui n'a pas célébré sa première victoire avec Toyota, a devancé de 27.8 secondes le Champion du Monde en titre Ott Tanak (Hyundai i20 Coupé WRC), deuxième, et auteur d'une belle remontée après être parti à la faute vendredi matin.

Longtemps deuxième, le Finlandais Teemu Suninen (Ford Fiesta WRC) termine finalement troisième à 37.9 secondes, devant le Gallois Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC), quatrième à 1:13.4, et le Finlandais Kalle Rovanpera (Toyota Yaris WRC), cinquième à 2:20.5.

Thierry Neuville, victime de soucis électriques vendredi sur sa Hyundai I20 Coupé WRC et contraint à l'abandon alors qu'il était en lutte pour la victoire, rentre donc bredouille du Mexique, privé d'une Power Stage au terme de laquelle il comptait bien inscrire quelques points de bonus dimanche. TN a toutefois fait preuve d'une belle pointe de vitesse et s'est adjugé huit meilleurs temps ce week-end. Personne n'a fait mieux.

Au classement du Championnat du Monde, Sébastien Ogier s'empare du leadership avec 62 points, soit huit de plus qu'Elfyn Evans (54). Thierry Neuville recule à la troisième place et reste bloqué à 42 unités, à vingt longueurs de son rival français. Le pilote belge est désormais talonné par Kalle Rovanpera (40 points) et Ott Tanak (38 points).

Dans son dernier débriefing de la semaine, Olivier Gaspard dresse le bilan de ce Rallye du Mexique écourté en compagnie de Thierry Neuville et de Sébastien Ogier. Habitué à nous montrer son visage de compétiteur, le Français a cette fois enfilé une casquette davantage humaine, estimant que l'épreuve n'aurait pas dû se tenir, la priorité se trouvant ailleurs.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK