Ogier : "Un gros manque de chance... accrocher un podium, ça serait beau"

Andreas Mikkelsen (Hyundai) avait repris la tête du Rallye de Turquie, 10e manche du Championnat du monde (WRC), et Sébastien Ogier (M-Sport Ford), retardé par une casse mécanique, était redescendu à la 4e place à la mi-journée samedi. Thierry Neuville (Hyundai) a lui été contraint à l'abandon.

"C'est pas mal parti ce matin car on fait le meilleur temps dans la première spéciale. Dans la deuxième, malheureusement, en ayant déjà baissé un peu le rythme, un gros manque de chance, une fois de plus. Juste après une bosse, on a atterri dans un trou, il y a eu un impact. Ca a cassé le triangle arrière. Il ne restait que deux kilomètres heureusement donc on a pu finir au ralenti. On avait la pièce de secours dans la voiture, on a pu la changer. Ca a été un gros combat, on a dû pointer en retard. J'étais à deux doigts de ne pas y parvenir, c'est très dur", a raconté le Français, encore fatigué des derniers efforts fournis.

"On se bat grâce à l'adrénaline, mais j'étais épuisé au bout de vingt minutes. De notre côté, le manque de réussite est un peu répétitif cette année. La victoire semblait à portée de main. Si on peut accrocher un podium, ça serait beau", a-t-il conclu.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK