Ogier : "Un calvaire, je suis déçu de ne pas pouvoir me battre jusqu'au bout"

Sébastien Ogier a connu un début de Rallye de Catalogne catastrophique vendredi matin et a compromis ses chances de disputer le titre à Ott Tänak sur lequel il comptait 28 points de retard avant le départ.

Victime d’un problème de direction assistée, le Français de Citroën a perdu une quarantaine de secondes dans l’ES2 avant de lâcher près de trois minutes sur l’ES3. Dommage car il avait semblé dans le rythme dans l’ES1 sur laquelle il a signé le scratch.

"Il y a beaucoup de déception", a reconnu le sextuple champion du monde au micro d’Olivier Gaspard.

"L’intention était bonne, on était bien parti. Malheureusement, on a déchanté rapidement avec ce problème. Dès le départ de l’ES2, j’ai senti que la direction devenait de plus en plus lourde. Dans les kilomètres suivants, je l'ai perdue complètement. A partir de là, ça a été une matinée calvaire où j’ai pensé à ramener la voiture tout en sachant qu’on ne se battait pour plus grand-chose. A priori, nos chances de faire un résultat ce week-end et de lutter pour le championnat se sont envolées. Mais bon la vie continue…"

Une déconvenue difficile à digérer donc pour Ogier qui gardait espoir avant ce rallye malgré des chances de titre réduites. "Je suis quelqu’un de réaliste. Je savais qu’on n’était pas dans une situation idéale. La réelle déception, c’est de perdre le titre comme ça. Sans avoir la possibilité de se battre jusqu’au bout."

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK