Ogier sur la saison 2019 : "C'est loin d'être gagné d'avance !"

Durant quelques jours, Sébastien Ogier est en essai en vue du rallye de Monte-Carlo, première manche de la saison WRC 2019, qui se tiendra du 23 au 27 janvier. Olivier Gaspard, envoyé spécial de la RTBF sur le championnat du monde des rallyes, a rencontré le champion en titre à cette occasion.

La saison 2019

"C’est important de ne pas oublier d’où on vient et le chemin parcouru. Quand on est pris dans la spirale de la compétition, les années passent super vite. J’aurais signé pour beaucoup moins que cela il y a quelques années. Je suis très heureux de vivre cette aventure, j’ai très envie de la faire durer aussi. C’est la raison pour laquelle on continue de se battre, notamment pour 2019. Après avoir gagné six titres consécutifs, c’est difficile de viser autre chose qu’un nouveau titre. Je suis aussi conscient que c’est un nouveau challenge qui nous attend avec une nouvelle voiture. C’est loin d’être gagné d’avance ! J’ai toujours été friand de nouvelles expériences, ça me donne une motivation supplémentaire. Il faut s’adapter au nouvel environnement et bien sûr à la nouvelle voiture. Il faut un peu réapprendre à jouer avec les réglages, à voir comment elle réagit et à trouver les bonnes sensations. Il est un peu trop tôt pour vous détailler les points forts et les faiblesses de l’auto. Il n’y a en tout cas pas de mauvaise surprise pour l’instant. On fait partie des favoris en 2019, on ne s’attend pas à disputer un championnat facile."

Son retour chez Citroën

"On va pouvoir apporter notre expérience à Citroën. Ca aide afin de croiser un peu les infos des uns et des autres pour essayer de trouver la bonne direction afin de progresser. L’équipe a prouvé qu’elle avait du potentiel et que la voiture était rapide. Elle ne l’est peut-être pas dans toutes les conditions, c’est ce qu’on devra réussir à faire ensemble. On a été bien accueilli dans l’équipe, ça fait toujours plaisir. Nous n’engageons que deux voitures, mais ça ne m’inquiète pas. Ma saison, j’essaie de la construire moi-même. Si on donne le meilleur, il n’y a pas de raison pour ne pas faire de belles choses."

La présence de Loeb chez Hyundai

"Ca ne m’a pas vraiment surpris. Je suis juste déçu qu’il ne s’agisse que d’un temps partiel. Etre là à plein temps, chez Citroën ou ailleurs, c’est le meilleur moyen de se comparer les uns avec les autres. Je ne sais pas s’il sera un atout pour Neuville ou non. Son expérience, en tout cas, ne peut pas être négative."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK