Ogier : "Perdre pour sept dixièmes, c'est toujours rageant !"

Sébastien Ogier (Ford Fiesta WRC) a donc échoué à la deuxième place du Rallye de Sardaigne, devancé par son grand rival Thierry Neuville de... sept dixièmes de seconde alors qu'il avait mené la majorité de l'épreuve.

Le quintuple Champion du Monde en titre compte désormais 27 points de retard sur le pilote belge au classement, mais il refuse de s'avouer vaincu et compte bien profiter des six rallyes qu'il reste à disputer pour gommer ce retard...

"Cette bataille a été très intense, mais c'est sûr qu'on préfère toujours les terminer dans la peau des vainqueurs, a résumé Sébastien Ogier au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Sardaigne. Perdre pour sept dixièmes de seconde, c'est toujours un peu rageant. Mais il faut féliciter les vainqueurs, ils ont fait du bon boulot ce week-end. Thierry et Nicolas étaient à la limite, et parfois plus, de temps en temps, mais ça a payé. Bravo à eux ! De notre côté, c'est malgré tout un bon résultat : marquer 22 points, c'est toujours un bon résultat pour le championnat. Maintenant, c'est l'heure de faire un break, d'aller un peu se reposer en vacances, avant de revenir à bloc pour la fin de la saison. Ce n'est pas le moment de s'affoler. Je ne suis jamais satisfait de finir deuxième, mais je ne peux pas être déçu du week-end que j'ai réalisé."

Autre ombre au tableau pour le Français, son copilote Julien Ingrassia a oublié le carnet de pointage à l'arrivée de l'avant-dernière spéciale de l'épreuve, et ce carnet est indispensable pour permettre à l'équipage d'être classé.

C'est finalement leur ancien coéquipier, Ott Tanak, qui leur a ramené le fameux carnet... Mais les commissaires pourraient infliger une pénalité au duo de l'équipe M-Sport.

"Moi, je ne suis au courant de ce qui s'est passé, a détaillé Sébastien Ogier. On m'a dit d'y aller, et j'y suis allé ! Je pense qu'il n'y a rien d'extraordinaire qui s'est passé."

Ingrassia : "Je ne plaindrai jamais d'avoir des bastons comme ça !"

"On va rester sur la belle victoire de nos amis, qui se sont bien bagarrés tout au long du rallye, a également botté en touche Julien Ingrassia, questionné sur ce fameux oubli par Olivier Gaspard. Bravo à eux ! Pour le reste... Moi, je ne me plaindrai jamais d'avoir des bastons comme ça, et vous non plus j'imagine ! C'est du sport, du pur sport, et c'est cool quand ça se passe comme ça."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK