Ogier passe en tête devant Evans, Neuville finit la journée en beauté et à 6.4 secondes

Le Français Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) occupe la tête du Monte-Carlo, première épreuve du Championnat du Monde des Rallyes, au terme des six spéciales disputées ce vendredi.

Le sextuple Champion du Monde s'est emparé du leadership au terme de la dernière spéciale de la journée avec 1.2 seconde d'avance sur son coéquipier gallois Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC), impérial en matinée, mais un peu moins rapide au cours de l'après-midi.

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), leader jeudi soir, est troisième à 6.4 secondes après avoir vécu une journée difficile. En difficulté avec le comportement de sa voiture et pas assez en confiance avec les notes de ses ouvreurs (son coéquipier Dani Sordo remplace ce week-end son habituel ouvreur Bruno Thiry, malade), TN a accusé le coup en matinée avant de progressivement remonter la pente dans le courant de l'après-midi, et de terminer la journée avec un scratch qui lui fera sans doute beaucoup de bien au moral et qui lui permet de rester dans le sillage des Toyota.

Quatrième, le Français Sébastien Loeb (Hyundai i20 Coupé WRC) accuse déjà plus d'une minute de retard (1:06.9).

Le principal fait de course de ce vendredi est l’abandon du Champion du Monde Ott Tanak (Hyundai i20 Coupé WRC) : piégé par une compression dans l’ES4 en matinée, l’Estonien a perdu le contrôle de sa voiture à près de 180 km/h et s’est littéralement envolé avant de se poser dans un champ quelques mètres plus bas, après avoir multiplié les tonneaux. L’équipage s’en est sorti indemne, mais son Monte-Carlo est terminé.

Samedi, deux boucles de deux spéciales, pour un total de 75.2 kilomètres à disputer contre le chrono, figureront au menu des participants à la première épreuve du Championnat du Monde des Rallyes version 2020.