Ogier : "On serre les dents sur certaines portions... c'est de la survie !"

Le Finlandais Esapekka Lappi (Citroën) était en tête du Rallye de Turquie, 11e manche sur 14 du Championnat du monde des rallyes (WRC), à la mi-journée vendredi, après une première boucle de trois spéciales (ES2-ES4). Le Français Sébastien Ogier (Citroën) était 4e à 15 sec 1/10, l'Estonien Ott Tänak (Toyota) 6e à 21 sec 6/10 et le Belge Thierry Neuville (Hyundai) 7e à 30 sec 2/10.

"On voit que les écarts ne sont pas très grands. Au vu des conditions désastreuses qui nous attendent durant l'après-midi, il va se passer encore beaucoup de choses. On a perdu quelques secondes à cause d'une crevaison ce matin, mais on a fait une bonne première boucle. Ca a compromis un peu notre stratégie pneus aussi cela dit. Le plus dur reste à venir", a détaillé Ogier ce midi à notre micro.

Avant d'ajouter : "Tanak est le seul à partir avec 5 roues, c'était un choix osé de sa part. Mais il ouvre, il a donc un peu moins le paramètre 'pierres qui bougent'. S'il avait crevé dans la première, je pense qu'il ne rentrait pas au service. On dit que la chance sourit aux audacieux. L'épreuve est très cassante. On prend du plaisir sur certaines portions, sur d'autres c'est de la survie et ce n'est pas hyper plaisant ! On serre les dents et on espère que ça va passer."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK