Ogier : "Les mêmes problèmes qu'en Corse, mais toujours pas de solution"

Sébastien Ogier n'a pas réussi à suivre le rythme du duo de tête, Ott Tanak et Thierry Neuville, au cours des trois spéciales disputées ce vendredi matin en Allemagne. En cause, les mêmes soucis de sous-virage que lors du Tour de Corse, la dernière épreuve disputée sur asphalte par le sextuple Champion du Monde en titre.

Le Français accuse ce midi 13.7 secondes de retard sur la première place occupée par son ancien coéquipier Ott Tanak, et il n'estime pas être en mesure de pouvoir se rapprocher cet après-midi.

"Malheureusement, ce matin, on a un peu rencontré les mêmes problèmes que lors de notre dernier rallye sur asphalte, en Corse, a expliqué Sébastien Ogier au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF en Allemagne. Trop de sous-virage à mon goût, et c'est difficile d'aller plus vite en ce moment. Je me bats, mais c'est compliqué. Plus la spéciale est longue, plus le grip est faible, et plus le problème empire. Hier, sur un shakedown de cinq kilomètres où le grip était important, c'était correct, mais ici, on a du mal, et les problèmes rencontrés en Corse réapparaissent. Ça fait un moment qu'on a mis le doigt sur ce problème, mais on n'a toujours pas trouvé les réponses. On va malgré cela continuer à se battre."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK