Ogier : "La réussite dans un camp depuis un certain temps, ça serait bien que ça change"

Ce vendredi midi, Andreas Mikkelsen occupe la tête du rallye de Turquie, dixième épreuve de la saison. Le Norvégien de chez Hyundai devance Craig Breen, Mads Ostberg et Thierry Neuville. Sébastien Ogier pointe au 7e rang.

"Les cinq premiers kilomètres de la première spéciale du jour étaient assez glissants. Après dix kilomètres, on a commencé à avoir beaucoup de poussière. Il fallait garder son calme car il y avait plein d'endroits où on ne voyait rien. Il fallait parfois mettre des coups de frein en pleine ligne droite tellement il y a des pierres partout. C'est frustrant car on savait qu'il y aurait de la poussière avec trois minutes entre chaque voiture. J'ai essayé d'attaquer autant que possible dans les deux suivants, les temps sont corrects. Citroën et Hyundai sont aux avant-postes. Ford et Toyota sont un peu à la traine. C'est la tendance qui se dessine pour le moment. On redoute tous un peu l'après-midi. Il faut y aller en espérant que la réussite sera de notre côté. La réussite est dans un camp depuis un certain temps, ça serait bien que ça change un peu", a énuméré le champion en titre à la mi-journée.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK