Ogier et la prise de risques : "J'ai roulé un peu trop avec ma tête..."

Le Britannique Elfyn Evans (Toyota) a remporté dimanche son premier rallye de Suède, deuxième manche du Championnat du monde WRC largement raccourcie en raison des conditions météo, prenant au passage les commandes du Championnat du monde des pilotes. Dominateur de bout en bout, le Gallois a terminé avec 12 sec et 7/10e d'avance sur l'Estonien Ott Tanak (Hyundai), champion du monde en titre et vainqueur de l'édition 2019, et à plus de 20 secondes de son coéquipier chez Toyota, le Finlandais Kalle Rovanpera, troisième. Sébastien Ogier a terminé 4e, Thierry Neuville 6e.

Le Français, multiple champion du monde, a été dépassé par son équipier Rovanpera dans la toute dernière spéciale. "Il faut prendre ce résultat comme il vient. Rovanpera a fait un bon rallye et il fait une très belle Power Stage. Il ose aller prendre des risques dans des conditions peu évidentes pour tout le monde. J’ai roulé un peu à l’image du week-end, un peu trop avec ma tête. Si on regarde les chronos derrière, on est plus ou moins dans les mêmes temps avec Tanak ou Neuville. Quand tu joues le championnat et qu’il faut vraiment oser, ce n’est pas facile. Ce n’est lié qu’à la prise de risques. La voiture, je la trouve très bien, je me sens bien dedans", a analysé Ogier.

"Evans a fait deux très bons rallyes cette saison. C’est une victoire méritée pour lui. Je suis content pour lui et pour toute l’équipe. On n’est pas heureux de finir 4e, mais globalement ça reste une bonne opération au championnat. On est plus ou moins là où on veut être avant d’aborder le Mexique. Il y a bien sûr toujours une déception de se dire qu’on aurait pu en faire un peu plus. Mais est-ce que ça en vaut vraiment la peine à ce moment de la saison ? Je n’en suis pas sûr", a ensuite conclu le pilote de 36 ans.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK