Ogier devant, cata pour Neuville et Hyundai : Un vendredi de feu au Mexique

Le Français Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) occupe la tête du Rallye du Mexique, troisième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes, au terme des neuf spéciales disputées vendredi.

Son rival belge Thierry Neuville, alors solidement accroché à la troisième place du général, a été contraint à l’abandon, trahi par sa mécanique. Alors qu’il venait de signer le meilleur temps au premier intermédiaire devant Sébastien Ogier et Elfyn Evans, le pilote Hyundai a été contraint de s’arrêter, moteur coupé. Après être sorti de sa Hyundai pour ouvrir le capot et tenter de sauver ce qui pouvait l’être, Thierry Neuville a rapidement réalisé que sa journée s’arrêtait là.

Après cette journée marathon, Sébastien Ogier compte 13.2 secondes d’avance sur le Finlandais Teemu Suninen (Ford Fiesta WRC), actuellement esseulé à la deuxième place. Troisième à 33.2 secondes, le Gallois Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) a fait honneur à son statut de leader du Championnat du Monde : contraint d’ouvrir la route et de la balayer pour ses adversaires, il a réalisé un sans-faute et pourra bénéficier d’une bien meilleure position dans l’ordre de départ samedi, ce qui devrait lui permettre de lutter pour une place sur le podium.

Parti à la faute en début de journée, le Champion du Monde estonien Ott Tanak (Hyundai i20 Coupé WRC) est remonté jusqu’en troisième position avant de se la faire chiper pour deux dixièmes de seconde par Elfyn Evans dans la dernière spéciale de la journée. Ott Tanak est donc quatrième, à 33.4 secondes de Sébastien Ogier.

Outre Thierry Neuville, l’Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20 Coupé WRC), victime lui aussi de problèmes mécaniques sur son bolide sud-coréen, et le Finlandais Esapekka Lappi, dont la Ford Fiesta WRC est partie en fumée, ont été contraints à l’abandon.

Dans son premier débriefing de la semaine, Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF au Mexique, revient sur les temps forts de la journée.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK