Ogier accuse le patron de Hyundai d'une stratégie anti-sportive

Ott Tanak a empoché ce dimanche la septième manche du championnat WRC, à savoir le Rallye du Portugal. L'Estonien a devancé Thierry Neuville et Sébastien Ogier, soit un podium avec les trois prétendants à la couronne mondiale.

En conférence de presse d'après-course, Ogier a accusé Hyundai d'avoir voulu tenir un comportement anti-sportif. En effet, Andrea Adamo, patron chez Hyundai, aurait demandé à Dani Sordo de ralentir volontairement en spéciale afin de gêner Kris Meeke.

"Je n'ai aucun problème avec ce genre de tactiques (ndlr : Ogier fait référence au coup tenté par Hyundai samedi et dimanche, à savoir retarder les départs de Sébastien Loeb et de Dani Sordo afin que ceux-ci soient intercalés entre Ogier et Neuville). Aujourd'hui, par contre, nous pouvons remercier une personne : Dani Sordo. Une autre tactique était censée se passer... mais il a refusé de la suivre. Je tiens cette information d'une bonne source, pas un pilote ou un copilote. On m'a dit que le gentleman Andrea Adamo lui a demandé de s'arrêter dans la spéciale devant Meeke. Sordo est un super gars et il n'a pas fait cela", a énuméré Ogier.

Le champion en titre n'apporte aucune preuve et Adamo, contacté par nos soins, a refusé de commenter le fait présenté par le pilote Citroën.

Voici en tout cas une nouvelle déclaration d'Ogier qui ne va pas passer inaperçue, preuve s'il le fallait que la bagarre, notamment psychologique, fait rage au sein des ténors du WRC.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK